Article

1 - DÉFINITION DE LA TRAÇABILITÉ EN INFORMATIQUE

  • 1.1 - Étymologie
  • 1.2 - Finalité de la traçabilité en informatique
  • 1.3 - Spécificités du domaine
  • 1.4 - Traçabilité informatique ou domaine informatique de la traçabilité ?

2 - ENJEUX & OBJECTIFS DE LA TRAÇABILITÉ

  • 2.1 - Enjeux
  • 2.2 - Objectifs multiples
  • 2.3 - Textes de référence

3 - MANAGER LA TRAÇABILITÉ EN INFORMATIQUE

4 - SI URBANISÉS, ERP ET TRAÇABILITÉ

  • 4.1 - Principes
  • 4.2 - Éléments traçables dans un ERP
  • 4.3 - Conséquences du traçage
  • 4.4 - Système de traçabilité
  • 4.5 - Limites de la traçabilité

5 - TECHNOLOGIES WEB ET TRAÇABILITÉ

  • 5.1 - Nouvelle donne pour les SI !
  • 5.2 - Traçabilité sur internet
  • 5.3 - Traçabilité, entreprise et Web Applications
  • 5.4 - Tendances à venir

6 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : TR500 v1

Traçabilité et système d'information : quelles interactions ?

Auteur(s) : Jean Louis LEQUEUX

Date de publication : 10 sept. 2010

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Dans nombre de domaines, l'informatique est devenu l'outil indispensable de gestion, de calcul, d'opération ou d'études. Il en est de même du domaine de la traçabilité, mais en informatique existe la dualité entre la traçabilité des effets gérés par l'informatique, et la traçabilité de l'informatique mise en oeuvre pour la gestion de ces effets, ces deux aspects étant intimement liés. Cet article définit tout d'abord la traçabilité en informatique, avant de traiter de ses enjeux et objectifs. Il décrit ensuite le management de la traçabilité, en abordant les méthodes et modèles. Ensuite, est relevée la nécessité d'un Framework, cadre opérationnel permettant un contrôle rationnel du respect des réglementations. Les applications urbanisées, de loin les plus utilisés dans les systèmes modernes et qui s'appuient également sur les technologies du Web, sont décrits, pour terminer avec les problématiques de traçabilité.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

In a large number of domains, IT has become an essential management, calculation, operation or study tool. Although the same applies to traceability, in computing a difference is made between the traceability of effects which are managed by computing, and the traceability of computing systems used for the management of these effects; two aspects which are closely linked. This article starts by defining traceability in IT before addressing its challenges and objectives. It then describes the management of traceability by presenting methods and models. The need for a Framework is then highlighted, an operational framework allowing for the rational control of regulatory compliance. Urbanized applications, by far the most widely used in modern systems and which are also based on Web technologies are described; to conclude traceability issues are dealt with.

Auteur(s)

INTRODUCTION

Avant même d'avoir acquis la faculté d'écrire, il est très probable que l'homme avait commencé à tracer, ne serait-ce que son chemin, tel le Petit Poucet en semant des cailloux, ou encore en relatant les scènes de chasse de son groupe et celles de la vie de tous les jours, par des peintures rupestres sur les parois des grottes. L'action de tracer est-elle une faculté innée ou acquise ? La réponse n'est probablement ni simple, ni binaire. De façon naturelle, cette acquisition peut résulter des habitudes de la chasse ou du suivi des traces d'animaux permettant aux chasseurs de reconnaître et de traquer leurs proies... Peu importe d'ailleurs le processus d'acquisition, le point essentiel est que la société humaine est confrontée à un double problème :

  • celui de tracer l'activité propre des siens dans un but de saine gestion, ou pour s'y retrouver, ou encore pour témoigner auprès des générations futures ;

  • celui de tracer – dans le sens de « traquer », ou marquer – son environnement afin d'assurer sa subsistance.

Les deux approches étaient, et sont encore, nécessaires à la survie de l'espèce humaine. Et les choses n'ont guère changé sur le fond, entre les notions de traçabilité archaïques et celles qui font partie de nos préoccupations actuelles, si on excepte la complexification des flux et le nombre considérable d'acteurs intervenants dans les transactions qui sont venues brouiller les pistes, aux sens figuré et littéral du terme.

Aujourd'hui, la traçabilité des produits industriels et agricoles est devenue un enjeu majeur sur le plan de l'économie, de la santé, de l'écologie. Et cette situation est amplifiée dans le domaine informatique, aussi bien en ce qui concerne la traçabilité au sein du fonctionnement du système d'information (SI) lui-même qu'en ce qui est relatif aux effets gérés par l'informatique.

Tant que le management des produits agricoles, industriels et commerciaux supposait systématiquement des entrées-sorties papiers avant et après traitement de gestion ou de calcul, la traçabilité restait matérialisée. Ce n'est plus le cas depuis un bon quart de siècle ! En effet, nous constatons :

  • une dématérialisation croissante des échanges qui se font de façon numérique, par les « échanges de données par l'informatique » (EDI) par exemple ;

  • la généralisation toujours plus large des paiements par transactions électroniques ;

  • la reconnaissance du fait que les courriels font foi dans les relations entre entreprises.

Si, sur le plan technologique, les outils ont considérablement évolué, sur le plan des habitudes acquises par les professionnels des systèmes d'information, de vastes lacunes restent à combler. Ainsi, dans nombre de projets informatiques, le volet « traçabilité » demeure, encore en ce début de deuxième décennie du XXIe siècle, au mieux, une pièce rapportée a posteriori, et au pire, un pan de sous-projet complètement oublié car souffrant d'une spécification a minima, tantôt dans le cahier des charges techniques, tantôt dans les spécifications fonctionnelles. En effet, dans de nombreux dossiers, le besoin de traçabilité se borne à l'unique phrase de douze mots : « Le système sera en mesure d'assurer la traçabilité de son fonctionnement ». Les conséquences peuvent être alors très fâcheuses, d'autant que de telles pratiques impliquent :

  • des dépenses non budgétées, donc considérées comme surcoûts ;

  • des efforts pour implémenter un système de traçage qui sera peu ou mal intégré à l'ensemble des applications ;

  • par contre-réaction, une exagération des exigences de traçabilité élaborées bien après la conception du système, et, le plus souvent, dans un contexte de crise ou de pré-crise, avec, de surcroît, une grande pression sur les délais ;

  • une détérioration de la performance du SI.

Nous décrirons dans ce fascicule une approche de la traçabilité nativement prise en compte au niveau des dimensions des projets de conception des systèmes d'information, qu'ils s'adressent à des progiciels de gestion intégrée (PGI) que nous désignerons ci-après par l'acronyme anglais ERP (Enterprise Resource Planning), ou qu'ils concernent des applications unitaires.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-tr500


Cet article fait partie de l’offre

Traçabilité

(51 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Traçabilité

(51 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - DAUZAT (A.), DUBOIS (J.), MITTERAND (H.) -   Nouveau dictionnaire étymologique.  -  Larousse thématique (1971).

  • (2) - CHALLANDE (J.-F.), LEQUEUX (J.-L.) -   Le Grand Livre du DSI, Mettre en œuvre la DSI 2.0  -  . Éditions d'Organisation (2009).

  • (3) - LEQUEUX (J.-L.) -   Manager avec les ERP.  -  Éditions d'Organisation (2008).

  • (4) - LEQUEUX (J.-L.), SAADOUN (M.) -   Quel Business Model pour mon entreprise  -  . Éditions d'organisation (2008).

  • (5) - KEPEKLIAN (G.), LEQUEUX (J.-L.) -   Déployer un projet Web 2.0, Anticiper le Web 3.0.  -  Éditions d'organisation (2008).

1 Sites Internet

Le portail des Blogs de Jean Louis LEQUEUX pour le support à ses ouvrages : http://www.weltram.eu

HAUT DE PAGE

2 Normes et standards

ISO 9000 - 2005 - ISO : Définition de la qualité - -

ISO 27000 - Normes de sécurité informatique - -

ISO 9001 - 2008 - Normes qualité - -

HAUT DE PAGE

3 Réglementation

Sarbanes-Oxley Act (en format pdf).

Bâle 2 est émise par la Bank for International Settlements.

HAUT DE PAGE

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Traçabilité

(51 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS