Présentation

Article

1 - CARACTÉRISTIQUES DES MOUSSES

2 - ÉTAPES DANS LA VIE D'UNE MOUSSE ET PHÉNOMÈNES ASSOCIÉS

3 - MÉTHODES D'ÉTUDE DES MOUSSES

4 - EFFET DE LA FORMULATION SUR LES PROPRIÉTÉS DES MOUSSES

5 - RHÉOLOGIE DES MOUSSES

6 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : J2200 v1

Effet de la formulation sur les propriétés des mousses
Mousses - Formation, formulation et propriétés

Auteur(s) : Jean-Louis SALAGER, Lionel CHOPLIN

Date de publication : 10 mars 2008

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Une mousse est une dispersion de gaz dans une phase condensée, autrement dit, c’est un système familier, de comportement complexe et aux propriétés ambiguës. Par exemple, les mousses ont une très faible densité, mais peuvent être parfois parfaitement rigides, voire solides. Cet article s’attache à décrire les caractéristiques des mousses, les étapes majeurs de leur vie et les phénomènes qui les composent. Ensuite, des méthodes d’étude sont proposées afin de comprendre leur formation ou encore leur évolution. Pour terminer, leurs étonnantes propriétés sont passées en revue, de même que leur comportement rhéologique (caractérisation visqueuse ou élastique).

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Foams - Formation, formulation and properties

A foam is a dispersion of gas in a condensed phase, in other words, it is a familiar system with a complex behavior and ambiguous properties. For instance, foams have a very low density and yet they can sometimes be perfectly rigid and even solid. The characteristics of foams, the major stages of their life and their constitutive phenomena are described in this article. Methods of study are then presented in order to allow for the understanding of their formation and their evolution. Their outstanding properties are finally reviewed as well as their rheological behavior (viscous or elastic characterization).

Auteur(s)

  • Jean-Louis SALAGER : Ingénieur de l'École nationale supérieure des industries chimiques (ENSIC) de Nancy - Professeur à l'université des Andes, Mérida, Venezuela

  • Lionel CHOPLIN : Ingénieur de l'Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse - Professeur à l'École nationale supérieure des industries chimiques (ENSIC) de l'Institut national polytechnique de Lorraine (INPL), Nancy

INTRODUCTION

Les mousses sont des systèmes familiers, présents dans la vie quotidienne, mais de comportement remarquablement complexe, ce qui leur confère, suivant les cas, des propriétés ambiguës ou paradoxales : utile ou indésirable, éphémère ou persistante, structurée ou désordonnée, fluide ou rigide. Une mousse se définit de façon générale comme une dispersion de gaz dans une phase condensée qui est souvent une phase aqueuse, mais qui peut être une phase organique ou métallique, éventuellement solidifiée. Du fait de leur fort contenu en gaz, les mousses ont une très faible densité, ce qui ne les empêche pas d'être parfois remarquablement rigides (mousse chantilly, mousse à raser), voire complètement solides (mousses métalliques, polystyrène expansé), et, le cas échéant, compressibles et même élastiques. D'autre part, on trouve des mousses aqueuses très rigides, mais toutefois susceptibles de se déplacer facilement dans une conduite ou contre une paroi et de se comporter comme des fluides selon la contrainte appliquée.

Cet article décrit les caractéristiques des mousses aqueuses stabilisées par des surfactifs, les phénomènes physiques et physico-chimiques mis en jeu tout au long de leur vie, l'effet de la formulation et de la préparation sur leur persistance et leur comportement rhéologique, ainsi que les principales méthodes d'étude. Il complémente les textes classiques qui s'intéressent surtout aux propriétés physiques des mousses et de l'étude du point de vue mécanique et hydrodynamique des films minces qu'elles contiennent Mousses- Formation, formulation et propriétés[1] Mousses- Formation, formulation et propriétés[2] Mousses- Formation, formulation et propriétés[3] Mousses- Formation, formulation et propriétés[4] Mousses- Formation, formulation et propriétés[5] Mousses- Formation, formulation et propriétés[6] Mousses- Formation, formulation et propriétés[7] Mousses- Formation, formulation et propriétés[8].

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-j2200


Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(204 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

4. Effet de la formulation sur les propriétés des mousses

4.1 État de l'art. Efficacité et effectivité

On a vu dans les sections précédentes que les phénomènes stabilisateurs des mousses sont liés à la présence du surfactif. On pourrait donc penser que le travail du formulateur consisterait simplement à sélectionner le ou les bons ingrédients et qu'il n'y a pas de difficulté majeure, ni de raison d'être de recette confidentielle jalousement gardée. La réalité est tout autre, même cent ans après les travaux réalisés par Laplace, Plateau, Gibbs, Rayleigh, Van der Waals et de nombreux autres scientifiques moins connus, sur la capillarité et les films de savons.

En fait, l'état des connaissances actuelles indique qu'il est extrêmement difficile, voire impossible, de savoir exactement lequel des nombreux phénomènes possibles est responsable du fait qu'un système produise plus ou moins de mousse qu'un autre.

Il existe toutefois quelques règles générales qui peuvent guider le formulateur dans son choix concernant la nature et la concentration du ou des surfactifs et autres substances que l'on qualifiera d'additifs. On a vu que la présence de micelles tendait à réduire la moussabilité ; on peut donc dire que l'efficacité maximale d'un surfactif est directement liée à sa CMC, laquelle peut varier considérablement avec sa structure moléculaire et aussi avec les additifs présents dans la solution (électrolytes, alcools, etc.) Mousses- Formation, formulation et propriétés[12].

En ce qui concerne la quantité maximale de mousse produite, qui n'est autre que la moussabilité à la CMC, elle est une mesure de l'effectivité du surfactif. Celle-ci est en général directement associée à la capacité du surfactif non seulement à réduire la tension, mais aussi à la réduire rapidement, étant donné que c'est la tension dynamique qui garantit l'élasticité nécessaire aux premiers instants de la vie d'une mousse. D'autre part, d'un point de vue pratique, il ne suffit pas de former une mousse abondante, il faut aussi qu'elle persiste un minimum de temps, et donc qu'elle possède une certaine stabilité. Cela est lié aux phénomènes mis en jeu lors du mûrissement de la mousse, qui dépendent...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(204 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Effet de la formulation sur les propriétés des mousses
Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - BIKERMAN (J.J.) -   Foams.  -  Springer Verlag, Berlin (1973).

  • (2) - AKERS (R.J.) -   Foams.  -  Academic Press London (1976).

  • (3) - IVANOV (I.B.) (éd.) -   Thin Liquid Films.  -  Marcel Dekker, New York (1988).

  • (4) - WILSON (A.) (éd.) -   Foams : Physics, Chemistry and Structure.  -  Springer Verlag, Berlin (1989).

  • (5) - PRUD'HOMME (R.K.), KHAN (S.A.) (éds.) -   Foams.  -  Marcel Dekker, New York (1996).

  • (6) - PUGH (R.J.) -   Foaming, foam films, antifoaming and defoaming.  -  Advances in Colloid & Interface Science, 64, 67-142 (1996).

  • (7) - EXEROWA (D.), KRUGLYAKOV (P.M.) -   Foams...

NORMES

  • Standard Test Method for Foaming Properties of Surface – Active Agents - ASTM D 1173 - 1953

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Matériaux fonctionnels - Matériaux biosourcés

(204 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS