Logo ETI Quitter la lecture facile

La France, au top de la stratégie bas-carbone !

Posté le par Matthieu Combe dans Énergie

Pour le WWF, la stratégie bas-carbone de la France est la meilleure de l'Union européenne. Et l'ONG environnementale rappelle que seuls 11 pays membres s'étaient dotés en 2015 d’une stratégie de réduction des émissions de gaz à effet de serre pour l’horizon 2050. Ces résultats sont issus du projet MaxiMiseR réalisé par le bureau des politiques européennes du WWF.

« Les stratégies qui ont été soumises sont de qualité très inégale », juge le WWF. La France arrive en haut du podium, grâce à une note de 78%. Devant le Royaume Uni (71%), la Finlande (68%), la Lituanie (58%) et les Pays-Bas (54%). Chypre se place en dernière position, avec une note de 25%. « La France arrive en tête du classement des pays de l’UE et de leurs stratégies bas carbone grâce à sa loi sur la transition énergétique et les dispositifs associés, estime Pascal Canfin directeur général du WWF France . Cela renforce l’idée que le prochain gouvernement doit appliquer cette loi et non la remettre en cause ».

Pour juger la stratégie bas carbone des pays d’ici 2050, le WWF a pris en compte l’objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le caractère réaliste, le niveau d’ambition des objectifs climat et énergie, la transparence des procédures, l’engagement politique, le suivi des progrès réalisés et le périmètre. Sur ces points, la France se démarque de ses voisins européens grâce à une stratégie claire, précise, intégrée, suivie, transparente et avec un large périmètre. L’ONG note toutefois deux points d’amélioration. D’une part, augmenter les objectifs climat et énergie, notamment l’objectif de réduction des émissions de 75% d’ici 2050. D’autre part, améliorer la  transparence des procédures.

Notons que l’Allemagne est classée neuvième, à 38%, malgré la mise en place de sa transition énergétique (Energiewende). Le WWF ne prend en compte que les stratégies bas-carbone remises avant fin 2015. Entre temps, l’Allemagne, tout comme d’autres pays, a présenté une stratégie plus ambitieuse. L’organisation mettra à jour ce classement sur la base de ces nouvelles contributions qui devraient au moins être alignées sur les objectifs de l’Accord de Paris.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !