Logo ETI Quitter la lecture facile

Le carton pour des emballages alternatifs au plastique

Posté le par Matthieu Combe dans Environnement

L'éco-organisme Citeo et le Centre technique du papier ont signé une convention pluriannuelle pour développer des alternatives aux emballages en plastique. Avec pour objectif de remplacer les emballages difficilement recyclables par des alternatives en papier-carton recyclables.

Les industriels soulignent l’importance des propriétés barrières du plastique pour justifier le développement de ce matériau dans les emballages. Pour que le carton puisse être une alternative crédible au plastique dans les emballages alimentaires, il faut donc soutenir la recherche de solutions innovantes. C’est le but de la nouvelle convention pluriannuelle signée entre Citeo et le Centre technique du papier, organisme de référence pour la recherche dans le domaine de la filière papier-carton. Entre 2019 et 2022, Citeo va investir 1,8 million d’euros pour la recherche et l’industrialisation de nouvelles solutions d’emballages en papier-carton.

Remplacer le plastique par le carton lorsque cela est possible

Plus un emballage en plastique est complexe, plus il est difficle à recycler. À l’opposé, le carton a un avantage, souligne Citeo : il s’agit d’un matériau d’origine renouvelable, recyclable et biodégradable. Mais actuellement, les gobelets et les emballages de produits alimentaires en carton sont, pour la plupart, recouverts d’une fine couche en plastique.  Le papier-carton est donc aujourd’hui au cœur des enjeux d’éco-conception des emballages ménagers. L’objectif est de développer des emballages en carton recyclables dans les filières existantes, sans ajout d’autres matériaux. Cela nécessite l’ajout de nouvelles propriétés barrières, comme la résistance à l’eau, à l’air ou à l’huile, grâce à des traitements de surface physiques ou chimiques. Plusieurs pistes sont à l’étude : l’enduction, les microfibrilles de cellulose et la chromatogénie.

En particulier, la chromatogénie semble offrir de belles perspectives pour développer des emballages spécifiques en carton, comme les gobelets ou les barquettes. Naturellement, le carton absorbe l’humidité et l’eau. Cela le limite à l’emballage de produits secs ou rend nécessaire l’ajout d’un autre matériau pour le rendre hydrophobe. « La chromatogénie est une technologie qui permet de rendre hydrophobe, c’est à dire résistant à l’eau, sans y associer d’autre matériau, explique  Jean-François Robert, Directeur technique Fibreux de Citeo dans le magazine de Citeo. Comment ? en greffant une molécule d’acide gras sur une petite partie des molécules de cellulose qui constituent le papier-carton« . Le carton ainsi rendu hydrophobe reste recyclable.

Le partenariat cherchera aussi à alléger les emballages en carton, notamment pour les livraisons e-commerce. Un comité de pilotage se réunira régulièrement avec les parties prenantes afin de faire un bilan des avancées des projets menés dans le cadre de ce partenariat.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !