Logo ETI Quitter la lecture facile

Le tremplin : la future plateforme de l’innovation sportive à Paris

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Paris s'engage dans l'innovation sportive avec la création du premier incubateur dédié. Ce lieu nommé Le Tremplin devrait ouvrir ses portes au second semestre 2016.

Des incubateurs, Paris en compte déjà quelques-uns parmi lesquels on peut citer Agoranov, le Cent-Quatre, le Numa, la Ruche et tant d’autres mais un consacré au sport, ça pas encore. C’est même une première mondiale. La maire de Paris, Anne Hidalgo, en avait fait l’un de ses cheval de bataille du temps de sa campagne pour l’investiture de la mairie de Paris. Le Tremplin est désormais confirmé, en partie grâce à l’appui de la Française des jeux (FDJ), et a été présenté à l’Hôtel de Ville mardi 25 novembre.

C’est le stade Jean-Bouin qui a été choisi pour y implanter l’incubateur. Sa disposition privilégiée avec des lieux dynamiques de la vie sportive parisienne en a fait le cadre idéal. Le stade situé dans le 16ème arrondissement de Paris est en effet campé entre Roland Garros, la Parc des Princes et le stade Pierre de Coubertin. Rénové en 2013, celui-ci était jusqu’ici surtout connu du public pour accueillir le club de rugby le Stade Français Paris et sa section tennis assez développé. L’accélérateur va évidemment changer la donne.

L’idée est de créer un lieu propice à la réflexion et à l’expérimentation, un espace de co-working pas seulement attractif pour les petites entreprises mais aussi pour les visiteurs. Le pole sera consacré à la formation ainsi qu’à la veille afin de faire émerger l’innovation et de créer une nouvelle vision de rupture du sport. Les start-ups engagées dans le big data, les technologies connectées, le textile intelligent, les handisports, les cyber-sports et tout ce qui a trait aux médias, réseaux sociaux et événements dans le sport seront les bienvenues. La ville de Paris espère ainsi créer de nouveaux emplois.

Un appel à candidatures a d’ores et déjà été lancé. Ce sont les jeunes start-ups de moins de cinq ans qui sont dans le collimateur de la mairie pour occuper les 2 200 mètres carrés des futurs locaux et les 250 postes de travail. Elles pourront bénéficier d’un accompagnement et d’une aide financière en sollicitant le fonds d’investissements Paris Innovation Amorçage (dispositif de financement des projets innovants en phase d’amorçage). Les premières sélectionnées intégreront un lieu temporaire au coeur d’un site de Paris Région Lab dans le 13ème arrondissement dès mars 2015 avant de s’installer dans le stade Jean-Bouin l’année suivante.

Par Sébastien Tribot

Et aussi dans les
ressources documentaires :

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !