Logo ETI Quitter la lecture facile

Nouvelles technologies pour le diagnostic et le dépistage en cancérologie

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

[Partenariat institut Carnot CEA LETI - SCANCO Medical, DIGISENS]

En réponse aux besoins des marchés de la cancérologie, l'institut Carnot CEA LETI a développé ces dernières années l’imagerie moléculaire optique grâce à des financements RTB (recherche technologique de base) et ressourcement Carnot.

Les applications visées sont cliniques et précliniques, principalement pour la cancérologie en recherche et pour le diagnostic ou le dépistage précoce. Cette technique nouvelle présente l’avantage principal de ne pas utiliser de rayonnements ionisants. Elle a été qualifiée par diverses équipes (INSERM, Service Hospitalier Frédéric Joliot, Institut d’Imagerie Moléculaire et Fonctionnelle de Bordeaux) comme un instrument de tomographie préclinique quantitatif. Ces équipes ont montré la parfaite adéquation des résultats obtenus avec cette nouvelle localisation optique des tumeurs et avec la méthode classique à base de rayonnements ionisants PET (Position Emission Tomography).

Ces travaux ont conduit à la mise en place d’un partenariat avec deux entreprises : la société SCANCO Medical et la société DIGISENS. L’objectif de la collaboration avec SCANCO Medical (Zürich, Suisse), basée sur une valorisation des travaux du CEA LETI en tomographie optique diffuse de fluorescence (géométrie d’acquisition cylindrique), était de développer un nouveau système bi-modalités de tomographie préclinique couplant une information fonctionnelle fournie par tomographie optique de fluorescence à une information anatomique fournie par un micro-tomographe RX.

En ce qui concerne la société DIGISENS, deux accords ont été signés, en juillet 2011, avec le CEA LETI, en vue de la commercialisation du tomographe optique 3D de fluorescence (géométrie d’acquisition planaire) : un accord de licence et un accord pour l’étude et le développement d’une nouvelle version du tomographe 3D intégrant des améliorations du système. Les travaux menés par l’institut Carnot CEA LETI ont également trouvé un prolongement au travers du démarrage de 2 start-up : CAPSUM qui bénéficie d’un accord de licence avec le CEA LETI pour l’application en cosmétique et agro-alimentaire, et Fluoptics, start-up du CEA LETI.

L’objectif principal de Fluoptics est de fournir aux chirurgiens oncologues une nouvelle technique temps réel d’imagerie et d’aide à l’acte chirurgical qui permette de sécuriser l’élimination de zones tumorales lors de l’acte chirurgical. Les technologies issues du CEA LETI (traceurs fluorescents et sonde per-opératoire) commercialisées par Fluoptics offrent de bonnes perspectives de développement à la jeune société.

 

Ces textes sont extraits du document « LES INSTITUTS CARNOT LA RECHERCHE POUR LES ENTREPRISES  / 60 exemples de recherche partenariale » édité en mai 2012

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !