Logo ETI Quitter la lecture facile

Revue de presse anglophone #15

Posté le par Pierre Thouverez dans Innovations sectorielles

Ce mois-ci dans la revue anglophone : Des scientifiques créent une enzyme mutante qui mange du plastique, un robot qui monte seul un meuble IKEA, Cambridge Analytica qui a tenté de lancer sa propre monnaie virtuelle, la Silicon Valley réagit mal à l'audition de Mark Zuckerberg devant le congrès américain...

Des scientifiques créent accidentellement une enzyme mutante qui mange des bouteilles

plasticLes scientifiques ont créé une enzyme mutante qui détruit les bouteilles de boissons en plastique – par accident. La percée pourrait aider à résoudre la crise mondiale de la pollution plastique en permettant pour la première fois le recyclage complet des bouteilles. Lire l’article

Un robot monte seul un meuble IKEA

19xp-robot-jumboUne équipe de l’Université technologique de Nanyang a programmé un robot pour créer et exécuter un plan visant à assembler la plus grande partie de la chaise Stefan en pin massif d’Ikea à 25 $ , faisant appel à un mélange de compétences humaines pour le faire. Lire l’article

Cambridge Analytica a tenté de lancer sa propre monnaie virtuelle

merlin_118574051_4f0802f6-dc42-4050-8d4f-63aa87c0bba4-master768La société de données politiques Cambridge Analytica a discrètement cherché à développer sa propre monnaie virtuelle ces derniers mois grâce à une offre initiale de pièces de monnaie, une nouvelle méthode de collecte de fonds examinée de plus en plus par les régulateurs financiers du monde entier. Lire l’article

Les embouteillages dans les 4 plus grandes villes indiennes coûtent 22 milliards de dollars par an

traffic

En moyenne, les voyageurs de Delhi, Mumbai, Bangalore et Kolkata passent 1,5 heure de plus par jour que leurs homologues des autres villes asiatiques pendant les heures de pointe, selon un rapport publié le 18 avril par le Boston Consulting Group (BCG) et commandé par Uber. Lire l’article

La Silicon Valley a très mal pris l’audition de Mark Zuckerberg devant le congrès américain

zuck

Pour les acteurs de la Silicon Valley, la critique du Congrès contre le directeur général de Facebook, Mark Zuckerberg, était comme un référendum sur l’industrie elle-même et sur la stratégie de croissance à tout prix du réseau social, que des centaines de start-ups ont cherché à imiter ces dix dernières années. Lire l’article

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !