Logo ETI Quitter la lecture facile

Un composite né du recyclage de peintures en poudre

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Recycler des poudres de peinture en les transformant en nouveaux matériaux ou revêtements composites présentant d’excellentes caractéristiques mécaniques et anti-corrosion. Tel est l'objectif de la technologie Ecotech CP. Le point sur ce procédé respectueux de l'environnement.

La technologie Ecotech CP est né d’un double constat. Les technologies actuelles de revêtement manuel par peinture en poudre ont des rendements inférieurs à 75 %. De plus, près de 90 % de ces poudres sont perdues lors du process. Les industriels des traitements de surface sont même obligés de payer pour s’en débarrasser. D’où l’idée des chercheurs de Lifco Industrie, un centre technique privé, de récupérer ces matériaux  » gratuits  » et, au lieu de les incinérer, de les recycler pour en faire un nouveau composite… écologique.

C’est ainsi que le département de recherche et l’unité de production de Lifco Industrie ont développé la technologie Ecotech CP qui consiste à utiliser des poudres composites de taille micrométrique, principalement issues de la récupération des peintures en poudre, pour créer de nouveaux matériaux et revêtements ou pour apporter de nouvelles propriétés aux matériaux et revêtements existants.

L’approche de Lifco Industrie qui, depuis sa création en 1999, est devenue une référence européenne en ingénierie des surfaces des matériaux divisés, est donc double :

  • récupérer en amont des peintures auprès des utilisateurs en traitements de surface (par exemple, il serait possible de récupérer et de réutiliser annuellement plus de 100 t de peinture en poudre en Haute Normandie ou 300 t en Rhône-Alpes);
  • recycler ces poudres en les transformant en nouveaux matériaux ou revêtements composites respectueux de l’environnement.

Basée sur les technologies de compactage / frittage ou de thermoformage, Ecotech CP met en œuvre des poudres recyclées. Au départ, ces poudres récupérées sont hétérogènes au niveau des composants (polyester, époxy…), mélangées à de la poussière et à des impuretés inorganiques, et sont de couleur sombre (généralement gris ou noir). Des ajouts qui, entre autres, facilitent leur mise en forme, permettent de les transformer en poudres thermodurcissables. C’est là que réside l’innovation du procédé Ecotech CP.

Après polymérisation, ces poudres peuvent servir aussi bien à fabriquer, avec de faible prix de revient, des pièces composites fonctionnelles, présentant d’excellentes qualités mécaniques (en particulier de dureté) et de résistance à la corrosion, qu’à réaliser, en traitements de surface, des revêtements composites à porosité contrôlée, d’une épaisseur pouvant aller jusqu’à plusieurs millimètres.

La technologie Ecotech CP s’adresse principalement aux utilisateurs de pièces ou revêtements fonctionnels en matériaux composites à base de polymères thermodurcissables chargés, mais aussi de pièces métalliques ou composites pour lesquelles l’aspect de surface n’est pas essentiel. Elle ouvre ainsi la voie de l’éco-conception durable dans la fabrication des matériaux composites pour l’automobile, l’aérospatiale, l’armement, l’électronique (possibilité de créer, au choix, un matériau conducteur ou isolant), l’emballage, le bâtiment, la décoration ….

Lifco Industrie qui a réalisé un chiffre d’affaires proche d’un million d’euros en 2009, cherche aujourd’hui des partenaires industriels et vise le développement à l’international par la mise en place d’un partenariat avec la société Euglos pour la vente des produits et services Lifco en Roumanie.

Par Marc Chabreuil

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !