Logo ETI Quitter la lecture facile

Un procédé permet de plier le verre en angle droit

Posté le par Arnaud Moign dans Innovations sectorielles

Tout le monde le sait, les vitres des bâtiments sont plates. Mais pour combien de temps encore ? Des chercheurs du Fraunhofer Institute for Mechanics of Materials (IWM) en Allemagne ont développé un procédé permettant de plier le verre en angle droit sans détériorer ses propriétés optiques.

En architecture, lorsqu’il s’agit de réaliser des vues panoramiques sur des étages entiers, les fabricants de vitrage ont deux solutions en ce qui concerne les angles. Soit ils utilisent un profil métallique pour joindre deux panneaux en verre plat, soit ces deux panneaux en verre sont collés.

Des procédés de pliage du verre existent cependant. Actuellement, la production de verre plié se limite à la fabrication de produits aux bords arrondis dont le rayon de courbure est supérieur à 50mm. Aucune technologie n’était jusqu’ici capable de produire des angles à 90° sans créer de défauts et détériorer les propriétés optiques du verre.  En effet, les procédés de pliage conventionnels utilisent des moules métalliques dans lesquels sont placées les vitres. Le verre est ensuite chauffé jusqu’à ce qu’il devienne suffisamment malléable pour épouser les contours du moule. Néanmoins, des déformations locales se produisent au contact du support, causant des distorsions optiques inesthétiques.

Le pliage laser du verre : un procédé maîtrisé

Plutôt que de ramollir la totalité de la vitre à plier, l’équipe de Tobias Rist a développé une méthode de chauffage locale du verre. Un laser CO2 orienté de manière précise à l’aide de miroirs autour de la zone à déformer, permet d’atteindre exactement la température désirée (c’est-à-dire juste en dessous de la température de transition vitreuse autour de 500°C).

L’autre particularité de cette méthode réside dans l’absence de moule qui viendrait au contact du verre chaud. Ainsi, une fois la zone chauffée, le verre est simplement soulevé et il se déforme naturellement sous l’effet de la gravité. De cette manière, la surface du verre reste parfaitement lisse. Tobias Rist affirme par ailleurs que son équipe est la première à réussir un pliage du verre à 90°.

Le verre plié : des applications partout

Le Fraunhofer IWM ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Grâce à sa maîtrise quasi parfaite de l’angle et du rayon de pliage, il va également se lancer dans la fabrication de structures sandwich. Vitrages de magasins, architecture… les applications sont nombreuses. D’un point de vue hygiénique, le verre présente l’avantage d’être facilement nettoyable, ce qui le rend idéal dans le médical. Ainsi, ce procédé pourrait servir à envelopper les équipements médicaux présents dans les hôpitaux et réduire le risque de maladies nosocomiales.

L’équipe de Rist affirme être prête à travailler en partenariat avec les industriels pour la mise en production de ce procédé.

Source : D’après les travaux du Fraunhofer IWM

Image de Une : © Fraunhofer IWM

Pour aller plus loin

Posté le par Arnaud Moign


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !