Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Un village et un château construits en bouteilles plastiques

Posté le par Iris Borel dans Environnement

Le projet Plastic Bottle Village, sur l'île Bocas del Toro au Panama vise à construire le premier village constitué de maisons en plastique. Le château du village vient d'être achevé et le porteur du projet imagine des solutions à la pollution plastique.

Depuis juin 2018, le premier château doté de murs en bouteilles plastiques se dresse au milieu du Plastic Bottle Village. Ce château de 4 étages renferme près de 40.000 bouteilles. À la manière d’un grillage, les bouteilles sont insérées dans des cages en métal composées de barres de fer et d’acier recouvertes ensuite par une couche de béton. Ce projet est porté par le canadien Robert Bezeau et une communauté de citoyens.

Robert Bezeau a décidé de prendre à bras le corps le fléau de la pollution plastique sur l’île  Bocas del Toro au Panama. Après un an et demi de collecte avec les locaux, il estime avoir ramassé près d’un million de bouteilles en plastique. Plutôt que de les laisser polluer les plages et la nature, il les réutilise comme isolants pour les murs des habitations du village.

Le château comprend deux chambres pouvant accueillir quatre personnes par chambre au premier étage, une suite royale pouvant accueillir jusqu’à 12 personnes au deuxième niveau, une salle à manger et un bar au troisième étage. Le quatrième niveau sert de salle de réception. Des séjours pour se repentir de l’invasion plastique seront lancés le 1er octobre prochain. « L’idée est de donner au gens une opportunité de se repentir d’avoir fait partie d’une génération responsable de la pollution plastique planétaire, et de tirer une ligne entre le passé et le futur, explique Robert Bezeau. Ces séjours seront l’occasion de discuter de plusieurs façons dont nous pouvons changer le Monde sans changer la Terre. »

Imaginer les solutions de demain

À l’instar des mises en garde apposées sur les paquets de tabac, Robert Bezeau imagine que les Gouvernements puissent un jour forcer les embouteilleurs à mettre des photos de pollution sur les étiquettes des bouteilles a usage unique. Par ailleurs, il imagine des bouteilles plastiques carrées plutôt que rondes. Celles-ci pourraient être enfoncées les unes dans les autres comme des rangées de briques et être utilisées comme matériaux de construction une fois vides. « Les pays en développement qui ont un grand besoin de logements pourraient les construire avec des bouteilles en plastique au lieu de les laisser polluer, prévient Robert Bezeau. Entre deux rangées de bouteilles, il serait possible de couler du béton ou de l’argile liquide : de cette manière, les maisons seraient très bien isolées. »

Picture2
Prototype de bouteille carrée servant de brique. PHOTO//The Plastic Bottle Village

Le village comprend une première maison, construite en 2015, avec 10.000 bouteilles. Une deuxième maison a été construite en 2016 avec 22.000 bouteilles. L’objectif est d’arriver à environ 120 maisons réparties sur 34 hectares de jungle. « La rapidité avec laquelle les maisons seront construites dépendra du nombre de personnes qui commandent une maison, ainsi que de l’entrée des fonds générés par le château. » , prévient Robert Boizeau.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Iris Borel


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !