Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Une nouvelle technologie pour le stockage de l’énergie houlomotrice

Posté le par La rédaction dans Énergie

L'attention croissante portée au changement climatique combinée au fait que la consommation mondiale d'énergie ne cesse d'augmenter met en avant la nécessité de trouver de nouvelles sources d'énergie. L'énergie houlomotrice produite à partir du mouvement des vagues est aujourd'hui en plein développement.

En 2010, Björn Gotthardsson a effectué sa thèse de master à l’Université d’Uppsala à partir de l’idée de Richard Nilsson, diplômé de l’Université de Norrköping, qui a conçu une nouvelle technologie d’énergie houlomotrice : le Wavebox Wave Energy Converter ou Wavetube. L’objectif était de déterminer la capacité réelle du système à produire de l’énergie. Ce travail a été supervisé par Richard Bensow de l’Université technologique Chalmers et Ingvar Rask de SSPA Sweden AB, une société proposant des conseils dans le domaine maritime. L’étude a été financée par l’énergéticien public suédois, Vattenfall, complétée par une aide financière de Richard Nilsson.

Le Wavetube consiste en une bouée formée d’un tube central contenant 5 turbines hydroélectriques, relié à 2 plateaux extérieurs par des « pontons » permettant la circulation de l’eau. L’énergie est transférée lorsque la vague percute la bouée et l’incline suffisamment pour que, dans un premier temps, l’eau circule de la partie centrale inférieure vers un des plateaux extérieurs. Dans un deuxième temps et sous réserve d’un angle de tangage suffisamment important, l’eau va circuler du plateau extérieur vers la partie centrale et à travers les turbines hydroélectriques. Des clapets sont installés afin d’éviter la circulation de l’eau en sens inverse.


 

Pour une puissance de 300 kW, le Wavetube doit mesurer 24 mètres de long, 23 mètres de large et pèse 150 tonnes à vide. Il est ensuite rempli de 400 mètres cube d’eau répartis dans les trois plateaux. Les résultats de l’étude montrent que le système proposé pourrait produire 0,9 kW d’électricité dans un environnement équivalent à celui présent au large des côtes de Hanstholm, au Danemark, et 1,6 kW dans un environnement équivalent à celui trouvé au large des côtes de San Diego, aux États-Unis. L’étude économique montre que la puissance électrique fournie doit être améliorée par un facteur 5 pour avoir une chance d’être économiquement viable.

Avec la création, en 2011, du cluster « Ocean Energy Center » à Göteborg, toute nouvelle initiative dans le domaine de l’énergie houlomotrice est la bienvenue. Richard Nilsson a obtenu un brevet pour son invention du Wavetube en février 2012. En 2013, la construction d’un modèle à l’échelle 1:20 pour un coût évalué entre 200 000 et 250 000 couronnes suédoises est prévue en partenariat avec l’Université technologique Chalmers et SSPA Sweden AB.

(Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/69461.htm)

À lire aussi :

Searaser rend l’énergie des vagues disponible à la demande

Une nouvelle vague d’énergies renouvelables

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !