Article

1 - POURQUOI

2 - QUOI

  • 2.1 - Caractéristiques des éléments
  • 2.2 - Caractéristiques d’ensemble

3 - COMMENT

  • 3.1 - Tâches
  • 3.2 - Démarches et méthodes aptes à traiter les tâches

4 - QUI

5 - OÙ

6 - QUAND

7 - POUR QUOI FAIRE

8 - COMBIEN

9 - CONSÉQUENCES

Article de référence | Réf : AG1500 v1

Systèmes complexes - Présentation générale

Auteur(s) : Jean-François VAUTIER

Date de publication : 10 avr. 2001

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Auteur(s)

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

Cet article vise à présenter la rubrique consacrée aux « Systèmes complexes ». Deux aspects sont essentiellement traités dans cette dernière : l’élaboration et le pilotage de ces systèmes.

Le terme « système » fait référence à un ensemble d’éléments en interaction poursuivant un but commun. Les éléments peuvent être eux-mêmes des ensembles d’autres éléments et, in fine dans notre cadre, des hommes ou des machines. C’est la raison pour laquelle, il est souvent question dans cet article de systèmes sociotechniques.

Plus précisément, cette rubrique s’intéresse aux systèmes sociotechniques ainsi qu’aux hommes qui en font partie. Elle ne vise donc pas l’étude des sys-tèmes techniques, automatiques ou non, même si certaines des méthodes présentées peuvent aussi s’appliquer aux systèmes uniquement techniques comme des systèmes régulés de ventilation ou de climatisation.

De manière plus générale, cette rubrique ne s’intéresse pas aux systèmes, techniques ou humains, dont l’étude se ferait indépendamment de celle des autres acteurs qui sont en interaction avec ces systèmes dans la réalité. Elle ne concerne donc pas, par exemple, l’étude du fonctionnement d’un réfrigérateur isolé ou encore d’un système bien plus sophistiqué comme le système de pilotage automatique d’un avion non intégré dans son environnement.

  • Les systèmes sociotechniques dits artificiels au sens large constituent donc l’objet d’étude de cette rubrique. Cette caractéristique d’« artificiel » renvoie de manière sous-jacente à la notion de projet d’un ou de plusieurs êtres humains à l’origine du système constitué. Ainsi, cette rubrique s’intéresse notamment aux systèmes sociaux complexes, comme l’est par exemple une entreprise, car, même si certains des éléments (les hommes) sont des entités non créés par d’autres hommes :

    • d’une part, le système social formé par le groupe est lui une œuvre humaine ;

    • d’autre part, ce système est en réalité toujours un système sociotechnique c’est-à-dire composé aussi de machines ou plus généralement d’artefacts (outils...).

    Les systèmes étudiés sont plus ou moins grands. Les éléments des systèmes considérés peuvent, ainsi, être les différents services, départements, êtres humains d’une entreprise (perspective intra-entreprise). Ils peuvent être également les entreprises elles-mêmes, ainsi que leurs différents partenaires habituels (État, banques...) d’un bassin économique ou d’une ville (perspective interentreprises et acteurs institutionnels plus généralement).

  • Des définitions différentes de notions, telles que complexité, modèle..., sont données d’un article à l’autre par les auteurs. Cela ne fait qu’illustrer la pluralité des points de vue existant sur un thème aussi vaste et encore peu suffisamment balisé. Nous ne devrions cependant pas en être pour autant déconcertés. Plusieurs exemples nous montrent en effet que cette pluralité de points de vue est souvent fort utile pour bien caractériser un système et que, en tout état de cause, elle existe naturellement.

Ainsi, d’une personne à une autre, un même objet ou un être physique n’a pas la même valeur suivant l’attachement affectif que les personnes y accordent. Plus globalement, d’une culture à une autre, les visions fluctuent. Une vache est considérée comme du bétail en occident où elle constitue même l’un des éléments majeurs de notre alimentation. En Inde, ces animaux sont sacrés, car ils représentent potentiellement la réincarnation d’un défunt. Il s’agirait pour les indiens d’une forme d’anthropophagie, ce que nous réprouvons nous aussi à la différence de certaines tribus ayant encore d’autres modes de vie considérés comme primitifs ou appartenant à « l’âge de pierre ».

Un exemple vécu de la vie de tous les jours complétera l’illustration de cette existence de différents points de vue face à une même réalité. Après avoir garée leur voiture, un couple d’adultes accompagné d’un adolescent vont faire des courses au supermarché. Lorsqu’ils reviennent la voiture a disparu. Trois pensées naissent alors face à ce même événement :

  • le père imagine déjà les démarches administratives souvent longues et fastidieuses qu’il aura à faire avec les assurances ;

  • la mère voit dans ce vol la perte financière associée pour la famille ;

  • l’adolescent se demande comment ils vont bien pouvoir rentrer chez eux ce jour-là.

Pour terminer sur l’intérêt de disposer d’approches différentes, rappelons-nous que c’est, en grande partie, parce que nos yeux envoient au cerveau deux images légèrement différentes du monde que nous pouvons avoir une perception fine du relief. C’est parce que nous avons deux points du vue que nous accédons à une dimension supplémentaire, en l’occurrence dans le cadre de la vision, à la troisième dimension.

Cet article introductif présente la rubrique dédiée aux « Systèmes complexes » en répondant à un certain nombre de questions selon la méthode (PQC)3  :

  • Pourquoi 1 : pourquoi l’ingénieur doit-il s’intéresser aujourd’hui à cette notion de « systèmes complexes » ?

  • Quoi 2 : quelles sont les caractéristiques fondamentales des « systèmes complexes » ?

  • Comment 3 : comment élaborer ou piloter les « systèmes complexes » ?

  • Qui 4 : qui est concerné par l’élaboration et le pilotage des « systèmes complexes » ?

  • 5 : où se préoccuper de l’élaboration et du pilotage des « systèmes complexes » ?

  • Quand 6 : quand se préoccuper de l’élaboration et du pilotage des « systèmes complexes » ?

  • Pour quoi faire 7 : quels sont les résultats attendus par cette prise en compte ?

  • Combien 8 : qu’est-ce que ça rapporte et coûte de mettre en œuvre une approche adéquate pour élaborer ou piloter des « systèmes complexes » ?

  • Conséquences 9 : quelles sont les conséquences induites par la mise en œuvre d’une approche adéquate pour élaborer ou piloter des « systèmes complexes » ?

Nota :

le lecteur pourra se reporter en Bibliographie à la référence , à l’article Analyse fonctionnelle , aux articles de la rubrique Automatique , notamment à Sûreté de fonctionnement des systèmes industriels complexes .

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-ag1500


Cet article fait partie de l’offre

Management industriel

(72 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Management industriel

(72 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - De ROSNAY (J.) -   Le macroscope : vers une vision globale  -  . Collection Points Seuil, 1975.

  • (2) - VAUTIER (J.-F.) -   Human centred and systemic methods  -  . Workshop réalisé pour la IVth Silicon Valley Ergonomics Conference (ErgoCon’98), Palo Alto, San Francisco, du 3 au 6 mai 1998.

  • (3) - VAUTIER (J.-F.) -   Ingénierie des facteurs humains : présentation et illustration.  -  Revue Française de Gestion Industrielle, École Nationale Supérieure des Mines de Paris, Vol. 18, no 3, pp. 51-61,1999.

  • (4) - VAUTIER (J.-F.) -   L’Ingénierie des facteurs humains : l’approche  -  . Instantanés Techniques, Techniques de l’Ingénieur, no 18, juin 2000, pp. 55-57.

  • (5) - EGEA (H.) -   Le livre de l’Auto-management ou l’Entreprise adaptive du XXIème siècle  -  . Isle Systems Editions, 1996.

  • ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Management industriel

(72 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS