Article

1 - MODES DE FONCTIONNEMENT

2 - PERFORMANCES

Article de référence | Réf : J2793 v1

Filtration membranaire (OI, NF, UF) - Mise en œuvre et performances

Auteur(s) : Pierre AIMAR

Relu et validé le 27 juil. 2018

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Modifié : Cet article est consacré aux filtrations membranaires (nanofiltration NF, ultrafiltration UF, microfiltration NF, et osmose inverse OI). Sont d’abord présentés les différents modes de fonctionnement de cette opération de séparation qui divise un flux d’alimentation, circulant tangentiellement à la membrane, en deux : le rétentat et le perméat (constitué du liquide, solvant et des solutés qui ont traversé la membrane). Les performances (sélectivité, efficacité de rétention), ainsi que les problématiques soulevées (phénomènes de colmatage, vieillissement des matériaux), sont ensuite exposées.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

Auteur(s)

  • Pierre AIMAR : Laboratoire de génie chimique – UMR CNRS/INP/UPS Université Paul-Sabatier (Toulouse)

INTRODUCTION

Les opérations de filtration membranaire (nanofiltration NF, ultrafiltration UF, microfiltration NF), dans lesquelles on inclut ici l’osmose inverse (OI), bien que les membranes qui y sont utilisées ne soient pas poreuses, peuvent être présentées comme des séparateurs tripolaires qui divisent un flux d’alimentation en deux : le rétentat et le perméat (qui est constitué du liquide, solvant et une partie des solutés, qui a traversé les membranes). La particularité de la filtration membranaire, par rapport à la filtration classique, réside dans le fait que l’on fait circuler, tangentiellement à la membrane, le liquide à filtrer de manière à limiter, par effet de cisaillement hydrodynamique en paroi, l’accumulation de la matière retenue : ce dernier mécanisme, lorsqu’il se développe en solution, est appelé polarisation de concentration et, lorsqu’il se traduit par un dépôt de matière sur la membrane, devient un colmatage de cette dernière. Pour cette raison également, les membranes de filtration peuvent traiter des suspensions dont les composants sont de tailles bien inférieures à ceux des suspensions concernées par la filtration conventionnelle. Cela se traduit par des diamètres de pores bien plus petits dans les membranes que dans les media filtrants.

Dans le tableau 1, on a regroupé les principales caractéristiques des opérations de séparation concernées par ce dossier.

Le lecteur pourra trouver un exposé général concernant toutes ces techniques dans les dossiers Techniques séparatives à membranes- Considérations théoriques, Filtration membranaire (OI, NF, UF)- Caractérisation des membranes, Filtration membranaire (OI, NF, UF)- Applications en traitement des eaux, [J 2 795], Filtration membranaire (OI, NF, UF)- Applications diverses et [Doc. J 2 799].

 

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-j2793


Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - PETSEV (D.N.), STAROV (V.M.), IVANOV (I.B.) -   Concentrated dispersions of charged colloidal particles: sedimentation, ultrafiltration and diffusion  -  . Colloids and Surfaces A 81, p. 65-81 (1993).

  • (2) - BACCHIN (P.), SI-HASSEN (D.), STAROV (V.), CLIFTON (M.J.), AIMAR (P.) -   A unifying model for concentration polarization, gel-layer formation and particle deposition in cross-flow membrane filtration of colloidal suspensions  -  . Chem. Eng. Sci. 57, p. 77-91 (2002).

  • (3) - Cahier CFM no 2 -   Micro et ultrafiltration : Conduite des essais pilotes, traitements des eaux et effluents  -  . Philippe Aptel/Philippe Moulin/Francis Quemeneur, édition CFM (2003).

  • (4) - VANDEZANDE (P.), GEVERS (L.E.M.), PAUL (J.S.), VANKELECOM (I.F.J.), JACOBS (P.A.), VANR REIX, al -   High throughput screening for rapid development of membranes and membrane processes  -  . Journal of Membrane Science, 250(1-2), p. 305-310 (2005).

  • (5) - COMBE (C.), GUIZARD (C.), AIMAR (P.), SANCHEZ (V.) -   Experimental determination of four characteristics used to predict the retention of a ceramic nanofiltration membrane  -  . Journal...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Chimie verte

(157 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS