Logo ETI Quitter la lecture facile

Comment exploiter les métaux et l’eau des océans ?

Posté le par La rédaction dans Environnement

Les océans regorgent de métaux dissous, dont l'exploitabilité n'est pas encore rentable.

Dépôts métalliques associés au volcanisme sous-marin

Les études sous-marines des rifts océaniques ont révélé la présence de gisements importants de zinc, de cuivre, de plomb, d’or et fumeur-noird’argent… Ces éléments se forment sur les sites volcaniques immergés où se développent des émanations hydrothermales appelées fumeurs noirs. Ces fumeurs noirs sont à l’origine du dépôt des métaux dissous dans l’eau chaude remontant des profondeurs, tout le long des grandes fractures du plancher océanique.

Un réservoir énorme, mais qui n’est pas exploité aujourd’hui, le rift océanique étant situé à une profondeur très importante (6000 mètres), ce qui rend difficile tout travail sur site.

Or, étain, titane et diamants

Les accumulations de minéraux résistants et insolubles issus de l’érosion de roches situés le long de cours d’eau ou sur les côtes océaniques sont à l’origine de gisements métalliques. Les plus prometteurs de ces dépôts sont riches en or, en étain, en titane et en diamant.

Aujourd’hui, une grande partie de l’étain exploité et beaucoup de diamants (pour la joaillerie) sont récupérés par dragage près des côtes océaniques où les sédiments minéraux ont été déposés en mer par les rivières.

L’or a été exploité dans un passé récent via ces dépôts, particulièrement à Nome, en Alaska.

titaneDe grandes quantités de minéraux de titane sont également exploitées le long des plages et à proximité des côtes, mais uniquement en milieu terrestre, encore une fois en raison de coûts d’exploitation plus compétitifs.

Source

  • Craig, James R., David J. Vaughtan, et Brian J. Skinner. Ressources de la Terre: origine, l’utilisation, l’impact environnemental, 3e éd. Upper Saddle River, NJ: Prentice Hall, 2001.
  • Lahman, HS, et JB Lassiter III. L’évolution et l’utilisation des ressources minérales marines. Books for Business 2002.
  • http://www.waterencyclopedia.com/Mi-Oc/Mineral-Resources-from-the-Ocean.html

Traduit par S.luc

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction

Les derniers commentaires

  • Ce que m’étonne c’est qu’on ne se réfère nulle part vers la recherche extensive qu’on a fait pendant les années 1980-1985 pour la récupération des nodules sous-marins. Ce travail a été fait par un group :Union Miniere-Sun oil-e.a. On a même construit un bâteau, qui a collecté des centaines de tonnes de nodules à un profondeur de 6 km.;.
    Le processus est bien décrit: attaque par HCl, pyrohydrolyse du Mn et extraction LL pour récuperer le Cu, le Co etc…On a arreté le projet à cause de non-rentabilté.
    L’histoire se répète, mais est-ce qu’il faut reinventé la roue?
    Achille De Schepper


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !