Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Agricommand, la réglementation agroalimentaire en un clic

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Entretien avec Denis Larivière, fondateur d’Agricommand, société spécialisée dans les bases de données juridiques concernant le monde agricole.

Techniques de l’Ingénieur : Denis Larivière, qu’est-ce qu’Agricommand ?

Denis Larivière : J’ai fondé Agricommand en 2000, à l’époque où le net se développait, et où les données réglementaires évoluaient sans cesse. L’idée était de créer une plate-forme de marché pour les produits phytosanitaires, d’où le nom Agricommand. J’ai alors constaté qu’il n’existait aucune plate-forme de données réglementaires en ligne, et ai décidé d’en créer une, où l’information serait recherchée et vérifiée auprès de sources multiples, pour en garantir la qualité.

Techniques de l’Ingénieur : Une réponse à une demande réelle ?

Denis Larivière : Les professionnels de l’agriculture avaient alors un grand besoin de données mises à jour. Agricommand a été le premier –et le seul- acteur à leur proposer des bases de données non seulement sur les phytosanitaires, mais aussi sur les semences et les engrais, c’est-à-dire l’intégralité des entrants agricoles. Nous sommes vite devenus leaders, et de loin, sur le marché, avec pour clients l’ensemble du monde de l’agriculture : coopératives, négociants, sociétés informatiques d’aide à la décision… mais jamais directement les agriculteurs.

Techniques de l’Ingénieur : Votre société vient de rejoindre le groupe Weka France (ndlr : dont font partie les éditions Techniques de l’Ingénieur), qu’est-ce que cela va changer pour vos clients ?

Denis Larivière : Cela va nous permettre de fusionner nos bases de données avec celles de Phytodata, notre principal concurrent jusqu’alors, lui-même membre du groupe Weka France. Pour nos clients, cela signifie donc une offre encore plus étoffée. Cette fusion va aussi nous donner une force de travail plus conséquente, et nous permettre de travailler avec les acteurs en amont du monde agricole que sont les industriels de l’agrochimie. Ce secteur nous était jusqu’alors inaccessible, faute d’une force de frappe suffisante.

Désormais quasi-seuls sur le marché, nous ne changerons pas pour autant nos tarifs, qui étaient adaptés au marché agricole, pour une offre haut de gamme.

 

Propos recueillis par Bruno Decottignies

 

Découvrez les formations Techniques de l’Ingénieur sur la réglementation et les différentes certiphyto

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !