Logo ETI Quitter la lecture facile

Consommation d’énergie : des aides pour remplacer ses anciens radiateurs

Posté le par Matthieu Combe dans Énergie

Pour remplacer les 3,5 millions de chaudières au fioul d'ici 10 ans, le gouvernement a lancé en janvier 2019 la prime à la conversion chaudière, le « Coup de pouce chauffage ». Il renforce le dispositif avec une prime CEE (Certificat d'Economies d'Energie) pour remplacer les radiateurs électriques peu performants.

Les radiateurs électriques d’ancienne génération, surnommés les « grilles-pains », ne sont pas du tout économes en énergie. Mais ils sont encore très répandus en France : entre 4,4 et 5,8 millions de logements seraient encore chauffés par ces convecteurs du siècle dernier. Soit un parc évalué entre 20 et 30 millions de ces radiateurs, selon l’association Equilibre des Energies.

De nouvelles aides, de 50 à 100 euros

Pour inciter les particuliers à les remplacer par des radiateurs performants au pilotage intelligent, le gouvernement vient de publier un arrêté dans le Journal Officiel mettant en place de nouvelles primes. Elles s’élèvent à 100 euros par radiateur pour les ménages modestes en situation de précarité ou grande précarité énergétique et à 50 euros pour les autres.

L’association Equilibre des Energies se réjouit de cette nouvelle disposition. Pour la rendre efficace, elle demande toutefois des mesures complémentaires. « Remplacer un grille-pain par un radiateur permet de réduire les consommations d’énergie d’environ 30%, plus encore si des travaux d’isolation sont effectués en complément », explique Equilibre des Energies. Mais pour les ménages en situation de précarité énergétique, l’investissement reste un frein.

Pour des radiateurs à 1 euro

L’association demande que les radiateurs performants au pilotage intelligent soient intégrés dans le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Il est toujours question que le CITE soit transformé en prime dans le cadre de la loi de finances 2020. Cela pourrait alors représenter une aide supplémentaire de 100 euros.

Mais Equilibre des Energies veut aller encore plus loin. Tout comme il y a eu des opérations d’ampoules LED ou d’isolation des combles perdues à 1 euro, l’association demande un programme de remplacement des radiateurs à 1 euro pour les ménages les plus précaires.

Une prime pour remplacer sa chaudière

Le Coup de pouce chauffage a été lancé pour remplacer les chaudières individuelles au charbon, au fioul ou peu performantes au gaz par des chaudières écologiques. L’aide monte jusqu’à 4 000 € pour les ménages modestes et 2500 € pour les autres. Par chaudière écologique, le ministère entend une chaudière biomasse performante, une pompe à chaleur air/eau ou eau/eau, un système solaire combiné ou une pompe à chaleur hybride.

Une aide de 1200 euros est prévue pour les ménages modestes qui veulent s’équiper d’une chaudière au gaz à très haute performance énergétique. Elle est de 600 euros pour les autres ménages. « La prime à la conversion des chaudières est cumulable avec d’autres aides comme Habiter mieux agilité (Agence nationale de l’habitat, Anah), le crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE), l’écoprêt à taux zéro… », précise le ministère. Ce dernier vous propose un simulateur pour calculer le montant de l’aide à laquelle vous pouvez prétendre.

Pour aller plus loin

Posté le par Matthieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !