Logo ETI Quitter la lecture facile

Mieux nous connaître

« Cosmétiques » sélectionné pour le prix Roberval 2016

Posté le par gabrielle lancien dans Entreprises et marchés

La rubrique Cosmétiques a été sélectionnée parmi les 5 finalistes pour le prix Roberval 2016 (catégorie Enseignement supérieur). Xavier Fernandez, professeur à l'université Nice Sophia-Antipolis et auteur de nombreux articles sur les parfums, revient sur les besoins de formation dans ce domaine et les enjeux du secteur :

photo-auteur2
Xavier Fernandez, professeur et directeur du Master Chimie FOQUAL à l’université Nice Sophia-Antipolis

L’industrie des cosmétiques est-elle un secteur porteur pour les ingénieurs ? Plus que jamais ! Le secteur de la cosmétique est un secteur qui évolue très vite, au gré des tendances et goûts des consommateurs mais également selon les contraintes réglementaires qui ne cessent d’augmenter. Il est donc capital de proposer de nouvelles gammes de produits, d’innover avec de nouveaux ingrédients et de remplacer ceux qui sont sujets à controverse.  Les ingénieurs sont particulièrement sollicités dans le cadre de ces besoins.

Quels sont les grands pôles de R&D en France ? La France est particulièrement bien placée : la cosmétique y représente le 3ème secteur d’exportation positif de notre pays ! L’image de la cosmétique et de la France sont également très associées tout autour du monde. Les grands pôles de R&D sont principalement localisés dans le centre-ouest avec la Cosmetic Valley et l’arc méditerranéen. En Europe, l’Allemagne, la Suisse, le Royaume-Uni et la Suisse sont très dynamiques.

Selon vous, quelles sont les innovations les plus marquantes de ces dernières années ? La cosmétique a connu de nombreuses innovations ces dernières années. La nécessité de démontrer la véritable activité des produits a conduit à ma mise au point de nombreux actifs performants. Dans le secteur des matières premières, le plébiscite des ingrédients naturels a conduit à de nombreux développements (nouveaux ingrédients, nouveaux procédés) de plus en plus respectueux de l’environnement. La formulation a également connu plusieurs avancées et succès, comme c’est le cas avec les technologies développées par la société Capsum (Marseille). Parmi les innovations, il faut également citer les nets progrès sur les tests alternatifs (les tests sur animaux étant interdits depuis plusieurs années en Europe). La société L’Oréal est particulièrement en avance sur ce sujet, suivi par de nombreuses autres.

Quelles sont les compétences les plus recherchées dans les entreprises ? Elles sont très nombreuses et dépendent du type de sociétés. La cosmétique est un secteur où coexistent des multinationales et des TPE de quelques personnes. Ces dernières sont à la recherche d’ingénieurs polyvalents capables de contribuer à la R&D (développement d’ingrédients, formulation), le contrôle qualité mais aussi l’assurance qualité et les affaires réglementaires. Les plus grandes sociétés sont à la recherche de collaborateurs plus spécialisés.

>> Accéder à la rubrique Cosmétiques

>> Télécharger la lettre des éditeurs au format PDF

Posté le par gabrielle lancien


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !