Logo ETI Quitter la lecture facile

Mieux nous connaître

De l’intérêt de bien définir son cahier des charges avant une formation en intra

Posté le par Charlotte Palma dans Entreprises et marchés

Retour sur une mission de formation réalisée par une experte du réseau TI chez un de nos clients.

essaiMireille Defranceschi est experte en matériaux (plus spécifiquement pour les applications énergétiques), formatrice du réseau Techniques de l’Ingénieur. Elle a récemment animé chez un de nos clients, filiale d’un grand groupe spécialisé dans la certification, une formation relative aux batteries électriques. « Nous sommes un laboratoire spécialisé en essais électriques sur contacteurs, matériaux électriques, etc. Notre travail, c’est l’aspect électrique des batteries : charge, décharge et sécurité. L’intérêt de cette formation, c’était de connaître leur fonctionnement interne, l’électrochimie » explique Martin Verdot*, commanditaire de la formation, et participant à celle-ci.

« Nous n’avons pas trouvé de formation semblable ailleurs »

Son choix s’est porté sur Techniques de l’Ingénieur pour deux raisons, « Nous n’avons pas trouvé de formation semblable ailleurs, et nous connaissions déjà Techniques de l’Ingénieur pour formationavoir participé à la rédaction d’articles de leurs bases documentaires », poursuit-il. C’est ainsi que Mireille Defranceschi s’est rendu pour deux jours auprès de M. Verdot et son équipe, afin de leur expliquer physique et chimie des matériaux composant les différents types de batterie : plomb, nickel, lithium, etc. « C’était intéressant car varié, et nous a permis de mieux appréhender les comportements des batteries ». Une satisfaction que Madame Defranceschi explique pour une raison simple : « C’était un cours à la demande selon un cahier des charges très précis. Nous n’avons pas pu tout aborder, mais nous restons en contact, il y a un suivi d’établi. Mais le gros avantage, c’est que la personne ayant rédigé le cahier des charges participait à la formation. Elle avait donc parfaitement posé le problème, alors que lorsque le commanditaire n’est pas lui-même concerné par la formation, il y a parfois un décalage entre les attentes des stagiaires et le programme, et donc une déception de leur part ».

Avis aux commanditaires donc : à défaut de participer vous-mêmes à toutes les formations que vous organisez, pensez à associer les participants à la rédaction du cahier des charges à destination du formateur.

*Le nom a été changé

Posté le par Charlotte Palma


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !