Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Des tuiles en verre pour chauffer son habitation

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

[3 questions] Henrik Bage

Des tuiles en verre sur un corps absorbant la chaleur puis la redistribuant au sein d'une habitation ? Le principe peut paraître simple. Développé par une entreprise suédoise, SolTech Energy. SolTech System, c'est son nom, permet de compléter un équipement de chauffage et ainsi d'économiser de l'énergie. Henrik Bage, manager chez SolTech Energy, nous explique les avantages de cette invention.

Henrik Bage est manager chez SolTech Energy, une entreprise suédoise qui vient de mettre au point une tuile en verre, qui permet d’accumuler de la chaleur. Au final ,le but est d’économiser de l’énergie de chauffage. Henrik Bage nous explique le principe de fonctionnement de ces tuiles innovantes estampillées « SolTech System ». 

Techniques de l’ingénieur : Quels sont les principes de fonctionnement de « SolTech System » et les ajustements à faire pour raccorder ce système au chauffage d’une habitation ?
Henrik Bage : Notre système de tuile permet à un support passif, comme un toit par exemple, de devenir actif et de participer efficacement au système de chauffage global d’un bâtiment. Pour une plus grande efficacité, nous intégrons « SolTech System » au système de chauffage central du bâtiment en question. Se faisant, la chaleur récupérée peut servir à chauffer le bâtiment ou l’eau utilisée.

Est-il possible de quantifier les économies réalisées grâce à l’utilisation du SolTech System, au niveau financier et énergétique ?
En nous basant sur installations déjà effectuées en Suède, nous avons pu en tirer quelques résultats intéressant, mais bien sûr ces résultats ne sont pas transposables en l’état. Quoi qu’il en soit, la mise en place de nos tuiles sur le toit d’une maison de 160 m², habitée par une famille et construite dans les années 60, permettra d’économiser 30 à 40 % de l’énergie nécessaire au chauffage et à l’eau chaude. Financièrement, il est impossible d’estimer l’économie réalisé, mais elle correspond à environ 15.000 kWh/an. A titre d’estimation, on peut penser que sur les 20 prochaines années, le kWh coûtera environ 0,2 €.

Est-ce que ce genre l’utilisation de ce genre d’équipement est restreint par les conditions climatiques, où peut-on imaginer une application à travers toute l’Europe par exemple ?
Chez nous en Suède, les économies réalisées sont substantielles. Ainsi, nous sommes persuadés que notre invention peut être utilisée avec succès dans toute l’Europe du Nord. Si on se fait dans une situation de remise à neuf, où les propriétaires d’une maison doivent refaire le toit entièrement (cette opération a lieu tous les quarante ans pour un toit en général), la pose de notre SolTech System sera amortie en dix années (chiffre vérifié en Suède), et ceci sans la moindre subvention. Cela laisse présager des résultats spectaculaires, pour des régions plus ensoleillées comme la France ou les pays méditerranéens. Propos recueillis par Pierre Thouverez.

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !