Logo ETI Quitter la lecture facile
ecojoloko-big

3 questions à

Ecojoko, la start-up qui facilite vos économies d’énergies

Posté le par Xavier Lula dans Énergie

Laurent Bernard est co-fondateur d'Ecojoko. Dès avril, cet assistant aidera les particuliers à faire jusqu'à 25 % d'économies d'énergies. Entretien.

Techniques de l’ingénieur : En quoi consiste votre solution Ecojoko ?

Laurent Bernard : Ecojoko est un assistant d’économies d’énergie qui repose sur une intelligence artificielle. Il est composé de deux boîtiers et d’une application pour smartphone. Le premier boîtier est à positionner sur le disjoncteur général. Il communique avec le second boîtier qui est à placer dans une pièce à vivre. L’assistant analyse la consommation liée au chauffage électrique et de tous les appareils électriques dont il capte le signal électrique.

Nos algorithmes reposent à la fois sur le machine learning et le deep learning. Un frigo, par exemple, n’a pas la même signature électrique qu’un lave-vaisselle. Le capteur posé sur le disjoncteur général mesure la consommation totale en temps réel. Les algorithmes reconnaissent la signature de chaque appareil et vont permettre de décomposer la consommation totale pour déterminer celle de chaque appareil du foyer. Pour sa part, le boîtier, placé dans une pièce à vivre, présente deux aiguilles. La première montre la consommation en watts en temps réel. La seconde situe la consommation actuelle par rapport à une semaine de référence pour mesurer les efforts de l’utilisateur.

E.T.I : Combien d’économies d’énergie peut-on espérer atteindre ? Quand est-ce que votre solution sera disponible ?

L.B : Le fait de pouvoir suivre sa consommation d’électricité en temps réel et d’être accompagné pour la réduire change les comportements. Cela été démontré par une étude du CNRS. Simplement en suivant sa consommation et en ayant un suivi appareil par appareil, l’utilisateur la baisse de l’ordre de 25 %. C’est un résultat supérieur à ce qu’il pourrait obtenir à travers des travaux d’isolation ou de rénovation qu’il pourrait entreprendre. En moyenne, l’économie annuelle est de 500€ par foyer.

La prévente sera lancée fin avril à 99 euros pour les premiers utilisateurs sur la plateforme KissKissBankBank. Son prix commercial sera ensuite de 199 euros. Nous nous concentrons sur l’électricité pour le moment, mais nous développerons probablement des solutions pour le gaz et l’eau par la suite. Pour la petite histoire, Joko est le nom d’un singe à Bornéo. Le singe est intelligent et bienveillant, tout comme notre solution !

ETI : Quelle est votre force par rapport à la concurrence ?

L.B : Aujourd’hui le principal enjeu de notre marché est de faire prendre conscience aux consommateurs du gain énorme qu’ils ont avec un assistant d’économie d’énergie, et ceux sans faire aucun travaux ! Ensuite, nous avons mené un long travail pour proposer la meilleure expérience utilisateur possible. L’installation du capteur sur le disjoncteur général peut être faîte par n’importe qui. Le design de l’assistant est pensé pour que même les enfants puissent comprendre les informations. Il y a un an, nous avons installé une première version d’Ecojoko dans une vingtaine de maisons et appartements. Nous avons obtenu en moyenne une économie d’énergie de 20 %. Ce n’était certes pas un échantillon représentatif, mais cela nous a permis d’améliorer notre produit. Nous en sommes désormais à la cinquième version de l’application.

Notre objectif est d’équiper 5 % des foyers français en trois ans. C’est très ambitieux, mais il s’agit là d’un objectif atteignable. Si l’on y parvient, nous avons calculé que cela permettrait d’éteindre l’équivalent d’un réacteur nucléaire. Pour ce faire, nous souhaitons développer de nombreux partenariats, en particulier avec des fournisseurs d’électricité.

ETI : Quelles informations et conseils donne l’application ?

L.B : La première chose que fait l’application est de séparer la consommation entre les appareils en veille et ceux en activité. La plupart des veilles ne servent à rien, mais coûtent environ 80 € par an aux ménages. L’application calcule vos économies et, grâce à une large base de données, situe votre consommation par rapport à une catégorie de référence. Elle calcule aussi vos émissions de CO2 et les réductions permettent de gagner des bananes à offrir à notre singe mascotte. L’écologie peut être drôle : notre solution est bonne pour la planète et le portefeuille !

L’application vous donne également la consommation annuelle de chacun de vos appareils et l’évolution de votre consommation par rapport à la semaine de référence. Elle propose trois actions très simples pour baisser votre consommation de chaque appareil. Si l’utilisateur veut aller plus loin, il a accès à plus d’une centaines d’actions simples supplémentaires.

Propos recueillis par Matthieu Combe

Pour aller plus loin

Posté le par Xavier Lula

Les derniers commentaires

  • Hum, et quel est l’impact environnemental des 2 boîtiers et la conso smartphone avec l’application ? De même, une fois les réductions atteintes, ça se passe comment ? Vous reprenez les boîtiers ? Ils deviennent inutiles. Et ils se recyclent bien ?
    J’espère que tout ceci n’est pas du greenwashing avec comme seul argument d’économiser de l’argent.

  • Une bonne idée qui joue sur le comportement juste après l’achat, mais quand est-il avec la routine au fil du temps? Finalement votre techno remplace le bon sens et l’éducation transmise par nos grands mères


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !