Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Espagne: 70% d’électricité renouvelable en 2030. 100% en 2050

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

Celui qui n'a pas d'objectifs clairs ne risque pas de les atteindre. C'est un peu le cas de la France en ce qui concerne sa stratégie énergétique. Mais pas du tout celui de notre voisin ibérique.

70% d’électricité renouvelable dans 11 ans ? ¡Sí, Señor! Avec parallèlement un gain d’efficacité énergétique de 30% explique le quotidien britannique The Guardian. 100% de renouvelables en 2050. Et plus du tout de véhicules émetteurs de CO2 à cet horizon.  C’est le  projet de la Loi de changement climatique et transition énergétique (LCCTE) qu’a dévoilé le gouvernement socialiste de Pedro Sanchez, le 13 novembre 2018. Il a été conçu par Teresa Ribera, Ministre de l’écologie et ex-directrice de l’Institut de développement durable et de relations internationales (Iddri) en France. Pour y parvenir une approche très décentralisée a été retenue.

Bien sûr, en toute cohérence, le projet de Loi interdit toute exploration pétrolière ou gazière (y compris des gaz de schistes souligne le média espagnol RTVE) sur le territoire national mais aussi dans les eaux espagnoles. La France va-t-elle s’en inspirer, notamment pour la Guyane ? La vente et l’immatriculation de voitures diesel, essence, gaz ou hybrides sera interdite dès 2040. Les lobbies sont dès à présent à l’œuvre pour tenter de saboter ce projet éco-responsable.

En France, alors que le gouvernement tarde à agir, des citoyens passent à l’action. C’est le cas d’Alexandra Perfettini,  architecte Corse, et Rémi Pillot, ingénieur lyonnais qui bénéficie d’une expérience chez Peugeot et Airbus. Ce couple solaire a équipé un van Volkswagen de batteries Tesla (80 kWh, récupérées sur une Model S accidentée) capables d’offrir une autonomie de 400 kilomètres, et de 10 kW de panneaux photovoltaïques ultra-minces déployables à l’arrêt pour les recharger. Un tour du monde va commencer au printemps 2019 à bord de ce véhicule 100% électrique, ceci uniquement avec l’énergie solaire qu’ils collecteront. Au programme de ce parcours de 50.000 kilomètres: l’Espagne, l’Amérique du sud, l’Indonésie mais aussi l’Asie du sud-est ou encore le Kazakhstan.

Le site du projet: https://www.evwt.org

De vieux véhicules carburant au pétrole peuvent devenir électro-solaires. Quand on veut, on peut. Si la totalité du parc automobile français passait au 100% électrique, la demande d’électricité du pays n’augmenterait que de 15%. C’est donc à portée de roues. Et de photons.

O.D.

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires

  • Je vois que Danielo sévit toujours dans les TI. Et pour y dire encore n’importe quoi.
    L’Espagne aurait donc trouver le moyen de stocker l’électricité?
    En France, nous sommes de pauvres idiots puisque toutes nos STEP ne stockent que 0,1 TWh alors que la consommation d’un jour froid d’hiver, la consommation est de 2 TWh soit 20 fois plus.
    Il va nous ressortir la méthanation avec 20 % de rendement. Ou bien l’exemple d’El Hierro qui a été démonté par Hubert Flocard du CNRS.
    Allez Danielo encore quelques inepties pour discréditer les TI !

  • Les moyens de stockage seront nombreux, centrales solaires thermiques a stockage sel fondu 24/24, hydrogene, batteries à flux redox et graphene, centrales ioniques revolutionnaires , toutes ces technologies ont été misent au point en Espagne et sont en voie d’industrialisation, prêtent pour la transition énergetique espagnole.


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !