Logo ETI Quitter la lecture facile
France-la-part-de-l-eolien-a-regresse-dans-le-mix-electrique-entre-2012-et-2013

Décryptage

France : l’éolien et le solaire en stagnation

Posté le par La rédaction dans Énergie

Selon les bilans RTE 2012 et 2013, « le taux de couverture moyen de la consommation par la production éolienne à fin 2013 est de 3,3% contre 3,1% en 2012 ».

Pour le solaire photovoltaïque la situation n’est guère plus reluisante car selon RTE « en moyenne sur l’année 2013, le parc photovoltaïque couvre 1,0% de la consommation d’électricité, contre 0,8% en 2012 ».

En 2013 l’éolien et le solaire représentaient respectivement 2,9% et 0,8% de la production électrique, qui est légèrement différente de la consommation intérieure, contre 2,8% et 0,7% en 2012. La part du couple éolien-solaire n’a donc progressé que de 0.2 point en un an, contre par exemple un bond de 3.1 point au Danemark qui a produit 33.2% de son électricité grâce à l’énergie du vent en 2013.

Parallèlement la production électrique des centrales au charbon a été en France de 19,8 TWh en 2013, ce qui correspond à une hausse de +14% par rapport à 2012. La part du gaz a été de 19.5 TWh, soit une baisse de 18.9%. 

Le charbon monte et le gaz diminue symétriquement, en France comme en Allemagne. Le prix du gaz, indexé au prix du pétrole, est de plus en plus cher en Europe et le charbon est au contraire bon marché. Le boom du gaz de schiste a fait considérablement baisser le prix du gaz sur le marché américain et a conduit à maintenir des prix bas pour le charbon, qui est exporté. Ces prix bas suscitent un intérêt d’EDF qui étudie des projets dans le secteur du charbon et du lignite en Pologne, en Serbie et en Croatie.

Le président François Hollande souhaite construire un « airbus du solaire » en Europe. L’objectif affiché est de tenter de concurrencer les producteurs chinois sur le marché mondial du photovoltaïque.

Par Olivier Danielo

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !