Logo ETI Quitter la lecture facile
Windlab-big

Décryptage

Kennedy Energy Park: Une centrale triple technologies en Australie

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

La compagnie australienne Windlab a annoncé le début de la construction d’une centrale électrique hybride d’un nouveau genre. Kennedy Energy Park, c’est son nom, abritera un parc éolien, une centrale solaire et des batteries de stockage lithium-ion. Cette première mondiale a vocation à favoriser les synergies entre technologies pour réduire les effets de l’intermittence des énergies renouvelables.

Echelle industrielle

Le Kennedy Energy Park ne sera pas un projet pilote mais bel et bien un site de production d’énergie renouvelable de taille industrielle. Il sera composé de 12 turbines éoliennes de 3,6 MW, soit 43,2 MW au total, d’une ferme photovoltaïque de 15 MW, et d’une série de batteries lithum-ion de 4 MWh, fournie par l’Américain Tesla. Le fabricant d’éolienne Vestas et l’entreprise Quanta se chargeront de la construction dont la finalisation est prévue pour fin 2018. Le complexe, dont l’investissement est supérieur à 100 M€, a un objectif d’injection sur le réseau de 210 GWh par an. Cette électricité a d’ores et déjà trouvé preneur puisqu’un contrat de vente a été signé en septembre dernier avec la compagnie CS Energy. Le projet a été soutenu financièrement par la Clean Energy Finance Corporation (CEFC) et l’Australian Renewable Energy Agency (ARENA) qui ont alloué un crédit cumulé de près de 75 M€.

Windlab2

Réduire l’intermittence

Ce projet de centrale hybride n’est pas une révolution dans le sens où d’autres entreprises ont déjà eu l’idée d’associer une énergie renouvelable à un système de stockage, notamment sur les îles ou d’autres territoires faiblement interconnectés. Mais ce modèle industriel à trois technologies est une première. En associant le solaire et l’éolien, dont les heures de production de pointe sont complémentaires, avec un système de stockage de 4 MWh, Windlab compte injecter une électricité fiable à moindre coût.

Une phase 2 est prévue dans un horizon plus lointain. Intitulé « Big Kennedy », il prévoit l’installation de pas moins de 1 200 MW d’énergie éolienne pour compenser les nombreux projets solaires en cours au Queensland.

Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires

  • Une « série de batteries » = c’est combien de batteries ?
    Pour la puissance moyenne sur l’année (210 000 MWh/8800 h = 24 MW), une batterie de 4 MWh va stocker 10 min de production !! Combien de batteries pour éviter totalement l’intermittence du vent sur le site ? Où est la courbe (théorique) de production sur une année typique, avec lissage selon la capacité de stockage ?
    Le soleil n’est qu’un appoint. L’éolien assure l’essentiel de la production. Même si le vent est constant sur le site de Kennedy Park, cette heureuse particularité n’est pas applicable à l’Europe : en période anticyclonique, l’absence de vent peut durer un mois. L’argument du foisonnement entre le Sud et le Nord de l’Europe serait recevable si le réseau de transport THT était adapté.
    Le stockage massif en batteries étant inaccessible, pour assurer un mois par an de back-up, il reste la Turbine à Gaz, qui mobilise peu de personnel et pas trop de capitaux. Même si le gaz est d’origine fossile, diviser par 10 les rejets de CO2 serait un énorme progrès. Il faut éradiquer évidemment toute fuite de méthane. En prime, à terme, une fois la dynamique économique enclenchée, les TAG en back-up pourraient utiliser du gaz « renouvelable » (biomasse hydrogénée ou autre).
    Bref, pourquoi laisser croire que les batteries lithium peuvent pallier l’intermittence du vent ? Ce flou nuit à votre crédibilité et donc à la décarbonation fossile que vous prônez à juste titre.


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !