Logo ETI Quitter la lecture facile

La montre intelligente signée Withings

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

La start-up française spécialisée dans les objets connectés a présenté lundi à New York sa dernière invention : Activité, une montre connectée à aiguilles.

Le marché des montres connectées fait l’actualité ces temps-ci. Ou plutôt, il l’envahit. Il faut dire que de nombreux géants s’y sont mis et dévoilent à présent leur rejeton comme la Samsung Gear Live, la Motorola 360, la G Watch et évidemment l’iWatch. Toutefois il ne faudrait pas déconsidérer un autre acteur, certes plus modeste, des objets connectés. Je parle bien sûr de la société française Withings, basée à Issy-les-Moulineaux. En effet, cette start-up exemplaire, fondée en 2009 et dirigée par Éric Carreel et Cédric Hutchings, impressionne depuis ses débuts. Davantage reconnue aux États-Unis qu’en France, elle s’était déjà faite remarquer pour son pèse-personne Smart Body tweetant le poids (vanté par Jack Dorsey, le créateur de Twitter lui-même), son tensiomètre, ou encore le bracelet à capteurs Pulse.
La Banque Publique d’Investissement (BPI) croit visiblement en cette montre puisqu’elle a alloué à Withings 11 millions d’euros sur les 23,5 millions reçus. Il s’agit d’un des plus gros montants octroyé à une start-up.

Un design qui se distingue de ses concurrents

Contrairement à Samsung, Google ou Apple, Withings n’a pas opté pour une approche futuriste mais a choisi de combiner harmonieusement technologie à un style plus traditionnel et élégant. À voir son bracelet en cuir et ses élégants cadrants arrondis, on penserait presque que l’on a affaire à une montre suisse (ou elle a d’ailleurs été fabriquée) tout ce qu’il y a de classique. Oui, Activité ressemble vraiment à une montre. Pour se démarquer, la start-up Française a misé sur une apparence plus traditionnelle que les autres montres connectées généralement pourvues d’écran électronique. Elle a sans doute considéré que son classicisme pourrait attirer une cible plus large et pourquoi pas une clientèle féminine.

Cependant, Activité ne fait pas que donner l’heure. Elle permet, par ailleurs, d’enregistrer le nombre de foulées de son utilisateur, de calculer le nombre de calories brûlées, de mesurer la qualité du sommeil, de vous réveiller au moment propice… Pour cela, deux cadrans couvrent l’affichage de la montre. Le premier sert à lire l’heure. Quant au second, il transmet par Bluetooth les données biométriques de l’utilisateur au terminal (smartphone, ordinateur) qui pourront être par la suite décryptées via l’application Health Mate; ceci afin d’inciter l’usager à se fixer des objectifs.

Pour acquérir Activité, il faudra un peu de patience, sa sortie étant prévue dans le courant de l’automne prochain au prix à l’unité de 390 euros. Si son coût est plus élevé que ses concurrentes (la smartwatch de Sony est à 99 euros, celle de Samsung à 250 euros) elle se veut aussi plus haut de gamme.
 

Par Sébastien Tribot

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !