Logo ETI Quitter la lecture facile

News de science

Premier sac bio-compostable pour le Pet Food

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Gascogne Sack vient de déposer un brevet portant sur la fabrication d’un sac pour alimentation animale dans lequel le polyester et le polyéthylène sont totalement  remplacés par de la cellulose et  des ressources végétales. Présentation.

D’abord axé sur les emballages en papier, le secteur du Pet Food a progressivement complété son offre avec des sacs hybrides (papier et plastique) et s’oriente depuis six ans avec des sacs tout plastique pour certains produits. Actuellement, les sacs préformés plastiques pour le Pet Food sont essentiellement composés de deux matériaux: le polyester et le polyéthylène. Dans un souci de préservation de l’environnement, Gascogne Sack pour qui,  sur le site de Mimizan, le Pet Food est deuxième secteur en termes de volume de production, avec 55 millions de sacs, a souhaité remplacer ces deux matériaux par des ressources végétales et fabriquer des sacs aux caractéristiques similaires au plastique.Gascogne Sack a développé pour la première fois des sacs entièrement constitués de matériaux bio et compostables -la gamme « GreenLandes » – enrichissant ainsi son offre de sacs square en cohérence avec sa stratégie de développement de produits éco-novateurs. « Nous sommes les premiers aujourd’hui à proposer ce type de produits sur le marché du sac préformé plastique», déclare Gilles Pelard, Directeur Commercial Gascogne Sack.

Améliorer le bilan carbone

Le polyester a été remplacé par une cellulose végétale et le polyéthylène par des ressources végétales, issues de dérivés de types maïs et pomme de terre. « Nos recherches ont essentiellement porté sur le complexage des matériaux, l’assemblage des différentes essences végétales remplaçant le polyester et le polyéthylène », poursuit-il. Le service R&D de Mimizan en collaboration avec deux à trois fournisseurs privilégiés ont planché plus d’une dizaine de mois pour mettre au point et tester cette nouvelle gamme de sacs qui fait actuellement l’objet d’un dépôt de brevet d’invention auprès de l’INPIPermettant l’ensachage de produits de 1 à 12 kg, (contre 1 à 20 kg pour les sacs issus du pétrole) et présentant une résistance similaire aux produits en plastique, le sac « GreenLandes » est fabriqué avec des matériaux bio-compostables, qui répondent à la norme NF EN 13432 (exigences relatives aux emballages valorisables par compostage et biodégration). Comme tous ses sacs square et single-layer, ils sont imprimés avec une encre à l’eau et contrecollés avec des colles sans solvant. De quoi encore améliorer le dernier Bilan Carbone qui, réalisé en 2009,  a permis de mesurer l’impact de l’entreprise sur l’environnement et de calculer l’empreinte carbone de ses grandes familles de sacs, de la matière première jusqu’au produit fini.

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !