Logo ETI Quitter la lecture facile

Réalité augmentée : le CEA mise sur la projection rétinienne

Posté le par Philippe RICHARD dans Innovations sectorielles

Les écrans disparaitront-ils un jour de notre vue ? Différentes pistes de solutions optiques sont étudiées. Dans son laboratoire du LETI, le CEA planche sur un concept de projection rétinienne sans écran ni lentille.

Les lunettes intelligentes vont-elles un jour se démocratiser ? Depuis l’échec de Google avec ses Google Glass sorties en 2013 et disparues deux ans plus tard, personne n’a trouvé la bonne paire pour un usage grand public.

Ces types de lunettes sont en effet réservé à usage professionnel comme… les Google Glass version 2 (et renommées Glass Enterprise Edition). Il y a aussi Microsoft qui propose son casque de réalité mixte depuis 2015, mais qui était absent sur son stand au dernier Laval Virtual… Dans les deux cas, leur principe est le suivant : elles sont équipées d’une caméra et d’un projecteur affichant un écran en réalité augmentée sur les verres.

Mais depuis quelques années déjà, des études s’orientent vers le développement de divers types d’affichages dont la projection retienne. ​ Le Laval Virtual 2019 a été l’occasion de faire le point sur cette piste. Beaucoup moins encombrante et offrant potentiellement un champ de vision plus large que les lunettes de réalité augmentée actuelles, cette solution a été présentée par le LETI du CEA lors de la conférence Photonics West.

 Film holographique

Il s’agit d’un dispositif de projection qui projette différentes ondes lumineuses sur les yeux à partir d’une surface en verre. Le système optique et l’écran sont remplacés par l’association d’un circuit optique intégré transparent composé d’un réseau de guides d’ondes nanométriques, et d’un film holographique. Ce dernier contrôle les propriétés optiques du faisceau sortant de façon à ce que l’image se forme directement au niveau de la rétine de l’utilisateur.

L’intégration de l’appareil par le CEA-LETI et l’utilisation d’une couche holographique permettent également de créer des verres RA compacts avec un champ de vision plus large que les systèmes existants, tandis que le dispositif de projection rétinienne transparente laisse passer la lumière ambiante à travers l’appareil pour des applications AR améliorées.

Ce projet de recherche s’appuie sur les nombreuses années de développement du CEA-LETI dans le domaine des microaffichages pour les écrans proches de l’œil, tels que les technologies OLED (organic LED technologies) et les dispositifs à cristaux liquides (LCD). Plus récemment, l’institut a fait des progrès significatifs dans le domaine de la fabrication d’écrans LED inorganiques.

Sur le papier, ce concept est tentant… Mais verra-t-il le jour ? Il y a un an, Intel a annoncé qu’il abandonnait Vaunt, ses lunettes à projection rétinienne. Peut-être que Tim Cook, le patron d’Apple avait raison lorsqu’il estimait en 2017 que « la qualité de l’écran ou la technologie d’un champ de vision suffisamment étendu ne sont pas encore au rendez-vous. Nous nous fichons d’être les premiers, nous voulons être les meilleurs et donner aux utilisateurs la meilleure expérience ».

Pour aller plus loin

Posté le par Philippe RICHARD


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !