Logo ETI Quitter la lecture facile

Repérer des personnes à travers un mur grâce au Wi-Fi

Posté le par Philippe RICHARD dans Informatique et Numérique

Un groupe de chercheurs de l’Université de Santa Barbara, en Californie, a mis au point une nouvelle façon d'identifier les personnes derrière les murs grâce à des émetteurs-récepteurs Wi-Fi et à l'analyse de leur démarche.

La technique proposée par Yasamin Mostofi et son équipe est appelée XModal-ID (prononcé Cross-Modal-ID). Elle permet d’indiquer si une personne se cache derrière un mur.

Pour relever ce défi, la première étape consiste à extraire une image 3D de la vidéo de la personne à l’aide d’un algorithme d’extraction de maillage 3D humain. Ensuite, les chercheurs tentent de simuler les signaux RF qui auraient été générés si cette personne marchait dans une zone de couverture Wi-Fi, par approximation des ondes électromagnétiques.

La troisième étape consiste à faire correspondre la démarche de la personne en comparant les spectrogrammes créés par les signaux Wi-Fi en temps réel et ceux de la vidéo.

Enregistrer la fréquence cardiaque…

Lors de ses expériences, l’équipe américaine a obtenu des résultats de précision situés entre 82 % et 89 %. Comme l’ont suggéré les chercheurs, cette technique serait d’une grande aide pour la police qui tente d’identifier des suspects.

Ce n’est pas la première fois que des scientifiques mettent au point un moyen d’identifier les personnes à travers les murs. En 2015, des chercheurs du Laboratoire d’informatique et d’intelligence artificielle du MIT avaient mis au point un dispositif de capture RF permettant d’identifier les silhouettes humaines à travers le mur en utilisant les réflexions du corps sur les transmissions sans fil.

Ils avaient développé un dispositif, appelé RF-Capture, qui transmettait des signaux sans fil et analysait ensuite leurs réflexions pour reconstituer une forme humaine.

Leur solution améliore un projet entamé par l’équipe du MIT dès 2013. Selon ces chercheurs, RF-Capture est suffisamment performant pour déterminer les différences subtiles dans les formes corporelles. Sa précision atteindrait les 90 %. Il peut même enregistrer le rythme respiratoire et la fréquence cardiaque d’une personne.

Suivre des objets en mouvement

Les recherches ne se focalisent pas uniquement sur la détection humaine. Des applications professionnelles sont également envisagées. En 2017, des chercheurs de l’Université technique de Munich (TUM) avaient développé un procédé d’imagerie holographique capable de générer des images 3D de l’environnement en utilisant le Wi-Fi.

« Grâce à cette technologie, nous pouvons produire une image tridimensionnelle de l’espace autour de l’émetteur Wi-Fi, comme si nos yeux pouvaient voir le rayonnement micro-ondes », expliquait Friedemann Reinhard, directeur du Emmy Noether Research Group for Quantum Sensors à l’Institut Walter Schottky de l’Université technique de Munich.

Les exploitants d’installations industrielles automatisées pourraient s’en servir pour suivre les objets en mouvement.

Pour aller plus loin

Posté le par Philippe RICHARD


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !