Logo ETI Quitter la lecture facile

Revue du web #99 : les innovations technologiques les plus étonnantes du mois

Posté le par La rédaction dans Innovations sectorielles

Ce mois-ci dans la revue du web : une voiture volante testée par Airbus, les cockpits connectés, une montre qui se recharge grâce à la chaleur corporelle, le drone sous-marin qui vole, un détecteur de radioactivité dans votre smartphone...

Une montre connectée qui se recharge grâce à la chaleur corporelle

Aller racheter des piles pour votre montre ? N’y pensez plus ! Bientôt, les montres pourront se recharger grâce à la chaleur dégagée par votre corps. En tout cas, les inventeurs de la montre Matrix PowerWatch y croient dur comme fer.

Pour financer leur projet, ils avaient besoin de 100 000 $. Leur compteur affiche déjà 700 000 $ sur le site de financement participatif Indiegogo.

Sa commercialisation est prévue entre septembre et novembre 2017. A suivre.

 

Un détecteur de radioactivité dans votre smartphone

Un jeune physicien lyonnais a eu l’idée de créer un petit boîtier connecté qui permet de réaliser une cartographie des émissions radioactives autour de soi.

Rium est capable de déterminer la nature (Uranium 235, Césium 137, etc. ) et la source du rayonnement (environnement naturel ou dispositif médical par exemple).

Déjà disponible en pré-commande sur le site de financement participatif Indiegogo, il devrait être commercialisé dès 2017 au prix de 400€.

 

Un robot qui ne parle qu’en GIFs

Peeqo n’est pas qu’un petit robot peu loquace.
Mais celui qui en parle le mieux, c’est son constructeur, Abhishek Singh :

«Il a une caméra qui peut être activée par la voix, a un haut-parleur sur la tête et des micros dans ses oreilles. […] Peeqo est activé pour écouter quand il entend son nom, comme Alexa. Mais Peeqo peut aussi se redresser et cligner des yeux sur son écran. Il possède un exosquelette mou et bouge légèrement pour montrer qu’il écoute. »

Mais, surtout, Peeqo sera bientôt open source, ce qui vous permettra de fabriquer le vôtre !

 

Une voiture volante testée par Airbus

Airbus souhaite tester un premier prototype de voiture autonome volante avant la fin de l’année.

Lors de la conférence DLD (Digital Life Design) organisée en Allemagne, Tom Enders, le PDG d’Airbus, a déclaré « Il y a une centaine d’années, les transports urbains sont passés sous terre. À présent, nous avons les moyens technologiques pour nous élever dans les airs ».

Le but : proposer un service de taxis (comme dans le film Le Cinquième élément).

 

Après la voiture, le sous-marin volant !

Une université américaine développe actuellement un prototype de sous-marin capable également de voler, une double compétence qui intéresserait particulièrement le département américain de la Défense…

 

Avion du futur : les cockpits connectés

L’interface homme-machine doit évoluer selon Thalès.  Le programme Avionics 2020 engagé en 2013 fait la part belle à l’écran tactile. Mais surtout : Internet débarque dans le cockpit !

Le but : une meilleure circulation de l’information.

 

Energy Observer, le premier bateau électrique à hydrogène

Solar Impulse a volé, Energy Observer va voguer !

Comme son aîné, il fera le tour du monde propulsé par des moteurs électriques. L’énergie sera produite par des panneaux solaires et des hydrogénérateurs qui alimenteront les batteries ainsi qu’une unité de production d’hydrogène.

Le catamaran du futur s’apprête à partir ! Son voyage devrait durer six ans.

Par Iris T.

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !