Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Transformer son smartphone en microscope, c’est possible !

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

L'utilisation d'un smartphone à des fins médicales n'est pas vraiment une nouveauté. Pouvoir se servir de son smartphone comme d'un microscope constitue par contre une vraie innovation !

Les détournements et la polyvalence des smartphones n’en finissent plus de surprendre. Les customisations optiques les plus diverses, telles que l’ajout d’une lentille grand angle ou d’une lentille de microscope (agrandissant douze fois) ne constituent d’ores et déjà plus des nouveautés. Alors que l’utilisation des smartphones à des fins médicales n’en est plus à ses balbutiements, comme le « smartheart » pour les problèmes de cœur, et alors que l’on peut améliorer l’électrocardiographie à distance, ou bien même avoir la possibilité d’inspecter sa peau à la recherche d’un mélanome avec le « Skin Scan », une équipe de chercheurs de l’université de Californie à Davis écrase désormais toute concurrence grâce à l’amélioration fantastique qu’elle a réussi à développer.

En effet, celle-ci a transformé un smartphone (ici un iPhone, mais la transformation est valable pour tout type de téléphone intelligent) en un microscope grossissant pas moins de 350 fois, et ce pour assez peu d’argent. De là à créer des « instagrams » des cellules sanguines, il n’y a qu’un pas…

Pourtant, leur amélioration tient presque du bricolage : les chercheurs californiens ont fixé une lentille sphérique d’un millimètre à l’extérieur de l’iPhone, ce qui n’aurait dû créer, logiquement, qu’un zoom supplémentaire x5. Mais la manière dont le point se fait crée une petite zone à l’intérieur de laquelle les détails de l’ordre d’1 micron et demi sont visibles. Le champ de vision est très petit, et il faut gérer la distorsion, mais en combinant plusieurs zones de différentes photos sur lesquelles le point a été réalisé, l’image devient alors assez claire pour permettre d’identifier, par exemple, les différents types de cellules.

Pour moins de cinquante dollars, le résultat semble probant. Les smartphones ne sont pas prêts de remplacer un appareillage médical perfectionné, mais ils pourront améliorer grandement les diagnostics médicaux dans des zones reculées, difficiles d’accès ou dans les cas d’extrême urgence.

Par Rahman Moonzur

 

À lire aussi :

Déployer des applications d’entreprise sur les smartphones

Steve Jobs, chef d’orchestre de tous les succès d’Apple, est mort

Un Cloud pour booster les smartphones

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !