Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Un nouveau matériau prometteur pour le stockage de données

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Des chercheurs américains ont créé un nouveau matériau qui pourrait permettre de stocker l'équivalent de 250 millions de pages de texte dans une puce de l'ordre du centimètre carré. Comment ? Grâce au dopage sélectif.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60892.htmDes chercheurs de la North Carolina A&T State University ont créé un nouveau matériau qui pourrait permettre de stocker l’équivalent de 20 DVD haute définition, ou de 250 millions de pages de texte, dans une puce de l’ordre du centimètre carré. Conduits par le Dr Jagdish Narayan, Professeur de Science des matériaux et directeur du  » Center for Advanced Materials and Smart Structures  » de l’université de Caroline du Nord, les scientifiques ont fait cette découverte en utilisant le processus de dopage sélectif, dans lequel une impureté est ajoutée à un matériau pur dans le but de modifier ses propriétés. Le professeur Narayan avance aussi que le matériau pourrait réduire la consommation des véhicules et réduire la chaleur créée par les semiconducteurs.Pour concevoir ce nouveau matériau, les scientifiques ont ajouté du métal, le nickel, à une céramique, l’oxyde de magnésium MgO. Le matériau résultant contient des agglométats d’atomes de nickel qui occupent une surface de l’ordre de la dizaine de nanomètres carrés. Le nickel peut être contrôlé précisément, au niveau de l’ion jusqu’au nanoparticules. Les propriétés magnétiques du matériau, paramagnétique à l’origine, deviennent alors ferromagnétiques. En effet, les agglomérats d’atomes sont ferromagnétiques à température ambiante. Une nanoparticule pouvant contenir un bit d’information, les capacités de stockage de ce matériau sont excellentes : on peut ainsi stocker facilement un Terabit d’information sur une simple puce. Toutefois, le stockage de l’information n’est pas la seule application de ce nouveau matériau. En changeant les propriétés de ce dernier, Narayan explique que les chercheurs pourraient développer une nouvelle génération de moteurs céramiques qui résistent à des températures deux fois plus élevées que les moteurs normaux offrant ainsi une consommation largement réduite. Et comme la conductivité thermique du matériau peut être améliorée, cette technique pourrait aussi trouver des applications dans l’exploitation d’autre sources d’énergie comme le solaire. Pour en savoir plus :FerromagnétismeParamagnétismeSources :–  » New material could boost data storage, save energy « , 20 Octobre 2009 : http://www.nanowerk.com/news/newsid=13136.phpThe Synthesis and Magnetic Properties of a Nanostructured Ni-MgO System : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/LXb6TRédacteur : Alban de Lassus, [email protected]Origine : BE Etats-Unis numéro 181 (23/10/2009) – Ambassade de France aux Etats-Unis / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60892.htm

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !