Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

VAIMOS, le robot voilier intelligent, bat un nouveau record de distance

Posté le par La rédaction dans Énergie

105 kilomètres, soit 56,7 milles marins, c'est la distance que VAIMOS a parcouru à la mi-janvier entre Brest et Douarnenez, battant ainsi le précédent record de distance pour un robot voilier, qui était détenu depuis septembre 2011 par le Breizh Spirit de l'école d'ingénieurs ENSTA Bretagne avec 98 kilomètres, soit 53 milles.

Conçu en partenariat avec l’ENSTA Bretagne, l’Ifremer et le Laboratoire de Physique des Océans (LPO), qui est une Unité Mixte de Recherche placée sous la tutelle du CNRS, de l’Ifremer, de l’IRD et de l’Université de Bretagne Occidentale, VAIMOS (Voilier Autonome Instrumenté de Mesures Océanographiques de Surface) a donc atteint son objectif qui était de tester la qualité des données recueillies et sa navigation, même si la distance à parcourir envisagée initialement était de 100 milles. Mais le réglage de la voile étant devenu moins performant, alors que dans le même temps un problème moteur s’est fait sentir sur le bateau suiveur, l’équipe préférant ne prendre aucun risque a donc décidé de stopper cette mission.

Pilote du projet, Olivier Ménage, ingénieur à l’Ifremer, s’est déclaré néanmoins très satisfait du comportement de VAIMOS. « Ce trajet de 105 km, le plus long jamais réalisé, a permis de démontrer ses performances en termes d’autonomie et de qualité de navigation », a-t-il expliqué, rappelant par ailleurs que les performances technologiques de ce robot voilier résident dans ses capteurs. Sa finalité est en effet de surveiller la qualité des eaux par un échantillonnage fin et continu de la couche superficielle de l’océan. Ainsi, lors de ce premier trajet entre Brest et Douarnenez, VAIMOS a effectué plus de 500 mesures de température, de salinité, d’oxygène et de turbidité. Cette mission a permis par ailleurs de collecter de nombreuses données de navigation en cours de traitement et de validation.

D’autres sorties en mer pourraient être programmées prochainement, avec peut être une navigation plus longue au printemps prochain, pour ce robot voilier long de 3,65 m de long pour un poids de 300 kg et dépourvu de moteur. VAIMOS est capable en effet de se déplacer seul selon des consignes données au moyen d’une propulsion vélique, c’est-à-dire utilisant la force du vent. L’éolienne à axe vertical qui est installée à son bord lui donne lui donne ainsi l’autonomie énergétique nécessaire pour fonctionner durant plusieurs semaines d’affilée. D’où la possibilité pour ce type de robot voilier de réaliser des missions longues de mesures et d’observation en milieu marin à faible coût. Mesures d’autant plus utiles qu’elles sont effectuées à deux niveaux : le premier décimètre et le premier mètre. A terme, un tel système pourrait ainsi venir en complément des systèmes de mesures utilisés actuellement.

(Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/68883.htm)

 

À lire aussi :

Un micro-robot qui flotte sur l’eau

DIAPORAMA – SeaOrbiter, le satellite des mers

Des câbles au lieu de bras pour le robot DeltaBot

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !