Présentation

Article

1 - DÉFINITIONS ET RAPPELS CONCERNANT LES AUTOMATISMES

2 - PRÉSENTATION DES CAHIERS DES CHARGES

3 - RECENSEMENT ET FORMALISATION DES BESOINS

  • 3.1 - Outils de recensement des besoins
  • 3.2 - Outils descriptifs

4 - PROPOSITION D’UN SOMMAIRE DE CAHIER DES CHARGES

  • 4.1 - La réquisition
  • 4.2 - Les spécifications générales
  • 4.3 - Les spécifications particulières
  • 4.4 - Le questionnaire
  • 4.5 - Le cadre de réponse
  • 4.6 - Le calendrier prévisionnel
  • 4.7 - Les conditions commerciales
  • 4.8 - Les clauses juridiques

5 - L’ABSENCE DE CAHIER DES CHARGES

Article de référence | Réf : S8095 v1

Définitions et rappels concernant les automatismes
Cahier des charges des automatismes. Analyse fonctionnelle

Auteur(s) : Michel ROUX

Date de publication : 10 déc. 2001

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

Auteur(s)

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

INTRODUCTION

La conception des systèmes automatisés de production est basée sur une expression des besoins formalisés dans un cahier des charges fonctionnel. Le cahier des charges constitue non seulement un outil de travail mais il est aussi la base contractuelle entre le client et son fournisseur.

La sophistication croissante des systèmes automatiques entraîne une difficulté accrue dans l’élaboration des cahiers des charges correspondants. C’est pour tenter de résoudre cette difficulté que de nombreuses réflexions ont été menées, des méthodes imaginées et des outils créés.

De nombreuses études conduites dans plusieurs pays et notamment aux États-Unis ont mis en évidence que de nombreux cahiers des charges étaient incomplets, ambigus voire incohérents et que là se trouvait la raison de l’échec de nombreux projets (performances non atteintes, délais dépassés, budgets explosés).

Après quelques définitions et réflexions sur les particularités des automatismes par rapport à d’autres biens industriels, seront exposées des méthodes de recensement puis de formalisation des besoins, ensuite un sommaire générique de cahier des charges sera proposé.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-s8095


Cet article fait partie de l’offre

Automatique et ingénierie système

(142 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Version en anglais En anglais

1. Définitions et rappels concernant les automatismes

1.1 Définition du cahier des charges

Glossaire

Partie opérative

Ensemble des moyens matériels opérant physiquement sur les matières d’œuvre ou les utilités en vue d’assurer la production.

Partie commande

Ensemble des moyens de traitement de l’information permettant la commande et le pilotage d’une ou plusieurs partie(s) opérative(s).

Avant-projet sommaire (APS)

Appelée aussi quelquefois Étude de faisabilité ou Étude préalable, cette phase d’un projet doit voir les tâches suivantes :

  • recensement des solutions plausibles ;

  • examen des deux ou trois solutions les plus séduisantes ;

  • comparaison ;

  • préconisation de la meilleure solution ou compromis entre plusieurs parties de solutions.

Avant-projet détaillé (APD)

Cette phase du projet fait suite à la précédente et permet d’étudier à fond la solution retenue en fin d’APS.

Hot line

Permanence téléphonique qui permet au fournisseur de résoudre, à distance, un certain nombre de problèmes.

Le cahier des charges est quelquefois défini comme étant un acte qui indique les conditions d’un marché, ce marché étant en cours d’appel d’offre ou déjà conclu. Une définition, plus industrielle, pourrait être la description précise et exhaustive de ce qu’un « client » attend d’un « fournisseur ». Les guillemets indiquent que les termes de « client » et « fournisseur » doivent être pris dans leur acception la plus large. Par exemple, les deux acteurs peuvent faire partie d’une même société, voire d’un même service.

Le Gimélec (Groupement des industries de matériel d’équipement électrique et de l’électronique industrielle associée) fait sienne la définition que donne l’Afnor du cahier des charges :

« Document établi par le demandeur définissant les clauses techniques, les clauses de qualité et les clauses administratives applicables à la fourniture recherchée ; il sert de base à la proposition du fournisseur et pourra faire l’objet d’un contrat ».

Un cahier des charges d’automatisme doit décrire non seulement la fourniture attendue,...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Automatique et ingénierie système

(142 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Définitions et rappels concernant les automatismes
Sommaire
Sommaire

    DANS NOS BASES DOCUMENTAIRES

    • Sûreté de fonctionnement des systèmes industriels complexes.

    • Outils de description des automatismes séquentiels : le GRAFCET.

    • Contrôle des coût et délais.

    • Cahier des charges fonctionnel.

    • Spécification et choix de l’équipement d’un système automatisé.

    • Maîtrise statistique des processus. Utilisation des cartes de contrôle.

    Autre référence

    TASSINARI (R.) - Pratique de l’analyse fonctionnelle. - Dunod, 134 p. (1992).

    Autres ouvrages

    Afnor - Guide pour l’élaboration d’un cahier des charges fonctionnel (Expression fonctionnelle du besoin). - Norme NF X 50-151 (1991) (voir rubrique « Normalisation »).

    Ouvrage collectif - Problématique de l’élaboration des cahiers des charges des équipements de production. - Édité par l’ADEPA, 104 pages (1994).

    Ouvrage collectif - Systèmes automatisés de production - (Guide d’analyse des besoins), Édité par l’EXERA.

    Ouvrage collectif - Systèmes d’automatisation. Recommandations à l’usage des contractants. - Publié par le Gimélec (Groupement des industries de matériels d’équipement électrique et de l’électronique industrielle associée).

    Cahier des charges et spécification des besoins. - Recueil des communications de la journée d’étude du 4.02.1998. Édité par la SEE.

    LISSANDRE (M.) - Maîtriser SADT. - Armand Colin.

    IGL Technology - SADT Un langage pour communiquer. - Eyrolles.

    TARDIEU (H.), ROCHELD (A.), COLETTI (R.) - La méthode MERISE, - les Éditions d’Organisation Poche, 3 tomes, env. 1000 p.

    Ouvrage collectif - La méthode RACINES. Méthode pour l’utilisation de schémas directeurs informatiques. - La Documentation française, 204 p. (1993).

    Association Française...

    Cet article est réservé aux abonnés.
    Il vous reste 94% à découvrir.

    Pour explorer cet article
    Téléchargez l'extrait gratuit

    Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


    L'expertise technique et scientifique de référence

    La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
    + de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
    De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

    Cet article fait partie de l’offre

    Automatique et ingénierie système

    (142 articles en ce moment)

    Cette offre vous donne accès à :

    Une base complète d’articles

    Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

    Des services

    Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

    Un Parcours Pratique

    Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

    Doc & Quiz

    Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

    ABONNEZ-VOUS