Article

1 - TECHNOLOGIE 3D ET FABRICATION ADDITIVE

2 - IMPACTS DES TECHNOLOGIES 3D SUR LA SOCIÉTÉ

3 - LES CITOYENS ET LES UTILISATEURS « 3D »

4 - LES INDUSTRIELS

5 - FABRICATION ADDITIVE ET COVID-19

6 - CONCLUSION

7 - GLOSSAIRE

Article de référence | Réf : AG115 v2

Fabrication additive : Révolution ou simple évolution sociétale ?

Auteur(s) : Jean-Claude ANDRÉ

Date de publication : 10 juil. 2022

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

L’industrie 4.0 vise la numérisation de l’usine. Mais aussi les nouvelles pratiques des « makers » s’inventent avec des formes de « débrouille » économique. Ils agissent avec des machines 3D de faible coût et exploitent les logiciels libres : alors, chacun avec un bon design peut utiliser des données numériques pour réaliser un objet. Ils s’appuient sur des principes d’économie ouverte qui reposent sur des contributeurs ne cherchant pas en premier lieu un profit immédiat et participent, souvent via des Fab-Labs, à l’attractivité des technologies 3D. On montre pourquoi et comment l’impression 3D favorise ce mouvement de cyberculture, avec des liens scientifiques, technologiques et commerciaux, possiblement conflictuels, avec les milieux plus traditionnels de la fabrication additive.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Additive Manufacturing: Revolution or simple societal evolution?

The 4.0 industry aims the digitization of the factory. But, new “makers” practices are being invented with forms of resourceful economy. They act with low cost 3D machines and operate with free software: then, each maker, with an adapted design can use numerical data for the realization of an object. They are exploiting open economy principles which are based on contributors who are not searching an immediate financial profit and they contribute, often through Fab-Labs, to the attractive development of the 3D technologies. This paper show why and how the 3D printing promotes this cyber-cultural movement with scientific, technologic and commercial links with the 3D traditional bodies, sometime with possible conflicts.

Auteur(s)

INTRODUCTION

Après la machine à vapeur, l’électricité et l’automatisation, la « robolution » est une révolution industrielle incluant la fabrication additive. En travaillant dans un monde digital et virtuel, il est possible de tenter de refaire le chemin inverse par impression 3D et de revenir à la matière réelle (par opposition à virtuelle). Le concept centralisateur d’Industrie 4.0 correspond à une nouvelle façon d’organiser les moyens de production : l’objectif est la mise en place d’usines dites « intelligentes » (smart factories) plus flexibles, disposant, grâce au numérique, d’une plus grande adaptabilité dans la production et d’une allocation plus efficace des ressources.

Elle se caractérise par une interconnexion des machines et des systèmes au sein des sites de production, mais aussi entre eux et l’extérieur (clients, partenaires, autres sites de production). À travers le recours à l’internet des objets, aux systèmes cyber-physiques et à la fabrication additive, c’est-à-dire aux réseaux virtuels servant à contrôler des objets physiques, cette nouvelle façon de produire se caractérise par une communication continue et instantanée entre les différents outils et postes de travail intégrés dans les chaînes de production et d’approvisionnement.

Dans le même temps, des amateurs qui se définissent comme des « makers » agissent avec des machines 3D de faible coût et exploitent les logiciels libres : alors chacun, avec un bon design, peut utiliser des données numériques pour se former, pour réaliser/créer un objet. Ils s’appuient sur des principes d’économie ouverte qui reposent sur des contributeurs ne cherchant pas en premier lieu un profit immédiat et participent, souvent via des FabLab, à l’information du public et à l’attractivité des technologies 3D.

L’impression 3D favorise ainsi ce mouvement de cyberculture avec des évolutions sociales diverses, tout en développant des liens scientifiques, technologiques, commerciaux et sociaux, possiblement conflictuels et complices, avec les milieux socio-économiques plus traditionnels de la fabrication. Ainsi, la fabrication additive ne se limite pas à l’entreprise, elle dispose de champs d’usage et d’utilisateurs beaucoup plus vastes. Ce cadre étant rappelé, il est intéressant de chercher à savoir pourquoi on en est arrivé là… c’est tout l’enjeu de cet article.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

additive manufacturing   |   Social Impact   |   Collaborative Economy   |   Social innovation

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-ag115


Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) -   *  -  AFNOR. – NF E 67-001. Fabrication additive – Vocabulaire (2011).

  • (2) - VERZELEN (L.) -   Les métiers évoluent, il est temps que nos formations changent.  -  https://www.usinenouvelle.com/article/avis-d-expert-les-metiers-evoluent-il-est-temps-que-nos-formations-changent.N1140347 (2021).

  • (3) - MAYO (L.), OSBORNE (C.), BUSSEY (M.), BURNS (T.) -   Engaging Communities through Uncertainty : Exploring the Role of Local Governance as a Way of Facilitating Post-normal Polylogues.  -  World futures, 77, p. 245-265 (2021).

  • (4) - SARDAR (Z.) -   Welcome to post-normal times.  -  Futures, 42, p. 435-444 (2010).

  • (5) - MAYO (L.) -   The post-normal condition.  -  Journal of Futures Studies, 24, p. 61-72 (2020).

  • (6) - BUSSEY (M.), SONG (M.M.), HSIEH (S.H.) -   Anticipatory...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 94% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS