Article interactif

1 - ÉLÉMENTS DE CADRAGE HISTORIQUE ET MÉTHODOLOGIQUE

2 - VERS UNE NOUVELLE IDENTITÉ PROFESSIONNELLE EN RECHERCHE ?

3 - LE TIERS-VEILLEUR DANS LA COMMANDE DE RECHERCHE FACE AUX ENJEUX POLITIQUES DE LA PARTICIPATION

  • 3.1 - Temporalité des projets et modalités d’intervention du tiers-veilleur
  • 3.2 - Un acteur en tension entre science et société

4 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : AG123 v1

Accompagner la recherche participative : le dispositif « tiers-veilleur »

Auteur(s) : Claire BROSSAUD, Cyril FIORINI

Relu et validé le 24 janv. 2024

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

Cet article montre comment l’accompagnement à la recherche participative s’est structuré autour du dispositif « tiers-veilleurs », une fonction d’intermédiation entre acteurs académiques et société civile qui s’est installée peu à peu en France par l’entremise de quelques programmes de recherche et par l’association Sciences citoyennes. Le tiers-veilleur apparaît d’abord comme une émanation d’une histoire institutionnelle de la recherche participative. Puis il s’affirme au travers d’une identité professionnelle aux contours encore flous, qui est parcourue par des enjeux organisationnels, épistémologiques et politiques.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

Support for participatory research: the « third-watchers » system

This article shows how support for participatory research has been structured around the « Third-watchers » system, an intermediation function between academic actors and civil society which has gradually been established in France through some research programs and by the Citizen Sciences association. The « third-watcher » first appeared as an emanation of an institutional history of participatory research. Then it asserted itself through a professional identity with still vague contours, which is traversed by organizational, epistemological and political issues.

Auteur(s)

  • Claire BROSSAUD : Docteur en sociologie - Fondatrice de la société Social Transfert (Accompagner la recherche et l’innovation coopérative), Lyon

  • Cyril FIORINI : Doctorant au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), Laboratoire Histoire des technosciences en société (HT2S) - Coordinateur de projets à l’association Sciences Citoyennes, Paris

INTRODUCTION

Que ce soit dans l’industrie ou les services publics, l’accompagnement à la participation est déjà établi dans de nombreux secteurs d’activités. La recherche s'est emparée de ce champ en même temps que se développent des pratiques de collaboration croissantes entre chercheurs et acteurs de la société civile organisée qui bénéficient d’un soutien manifeste des institutions d’une part, et que des projets scientifiques en environnement pluridisciplinaires mobilisent de plus en plus de partenaires techniques (agriculteurs, forestiers, énergéticiens, etc.) d’autre part. La notion de « tiers-veilleur » est apparue en France au sein du programme REPERE instauré en 2009 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie autour d’un besoin de réflexivité, d’observation et de capitalisation de l’expérience de collaboration entre acteurs et chercheurs. Elle s’est étendue ensuite au dispositif CO3 (Co-Construction de Connaissances) dans le but d’accompagner plus particulièrement le caractère co-construit des projets de recherche à chacune de leurs étapes. Ces deux expérimentations ont contribué à structurer des pratiques d’accompagnement en recherche participative. Partant du constat d’une diffusion progressive de ces pratiques, cet article se propose d’en tirer un certain nombre d’enseignements et de mises en perspective.

L’analyse s’appuie sur l’implication des auteurs dans la mise en œuvre et dans le fonctionnement du dispositif tiers-veilleur. Il ne s’agit pas ici de présenter des résultats de recherche, mais plutôt de livrer un témoignage éclairé à deux voix et d’ouvrir des questionnements sur des enjeux sociaux, politiques, épistémologiques et économiques relatifs à l’accompagnement à la recherche participative dans un contexte français, élargi par endroits à la francophonie. En sa qualité de « témoin », Claire Brossaud a contribué au mouvement des communs de la connaissance avec l’association VECAM dans les années 2000, association qui a coordonné avec Sciences Citoyennes le Forum Social Mondial « Science et démocratie » en 2009. Elle est co-fondatrice à Lyon du tiers-espace Coexiscience – Coopérer et expérimenter autrement la Science. Elle a accompagné plusieurs projets de « recherches communautaires » et participatives dont trois en tant que tiers-veilleuse sur CO3. Cyril Fiorini est collaborateur de Sciences Citoyennes, chargé de coordonner le dispositif tiers-veilleur au sein de l’association dans le cadre du programme CO3. Il pilote le suivi des accompagnements. En tant que doctorant en Sciences, Techniques, Société et rattaché au laboratoire HT2S du CNAM, il fut membre du comité scientifique constitué dans le cadre du projet « Le tiers-veilleur : un acteur de la recherche participative » avec la Fondation de France et Sciences Citoyennes à partir de 2016. La matière première de ce récit est constituée de plusieurs expériences en immersion, parmi lesquelles l’accompagnement des projets eux-mêmes, la participation aux instances de pilotage de CO3, l’inclusion dans divers ateliers transversaux réunissant des tiers-veilleurs, la mise en place de modules de formation-action, la rédaction et la lecture de notes de synthèse, etc. Les expériences des auteurs dans cet environnement constituent des matériaux empiriques permettant de dérouler ensuite des récits qui structurent l’analyse du dispositif tiers-veilleur dans trois directions.

Dans une première partie, nous rendons compte des conditions d’émergence de la notion de « tiers-veilleur » à travers une lente évolution historique de la recherche participative où se dessine progressivement un besoin d’accompagnement des acteurs de la société civile et des chercheurs engagés dans des processus de production conjointe de savoirs. Ce chapitre laisse libre cours aux travaux menés par l’association Sciences Citoyennes en faveur du développement du dispositif tiers-veilleur : ses conditions d’énonciation, sa démarche, ses leviers opérationnels.

Une deuxième partie s’intéresse aux rôles et identités professionnelles du tiers-veilleur dans le dispositif CO3, d’où découle une réflexion sur les processus d’intermédiation à l'œuvre dans la pratique de recherche. Nous nous situons entre institutionnalisation et professionnalisation d’une activité en cours qui engage des besoins de compétences, de formations et de normalisation propres à l’accompagnement en recherche participative.

Dans une troisième partie nous interrogeons le contexte de production de l’activité du tiers-veilleur à travers un regard porté sur sa relation aux bailleurs et à la commande de recherche. L’argumentation se veut ici plus politique. Les modalités d’intervention du professionnel précité sont abordées dans leurs cadres institutionnels et organisationnels. Elles sont dépendantes des contextes réglementaires des programmes, de l’obligation ou non d’avoir une mission d'accompagnement et des temporalités des financements. Enfin, la définition de la place du tiers-veilleur par les politiques publiques entraîne des effets sur la légitimité de son action au sein des collectifs de recherche, et notamment sur la symétrie des savoirs qu’il est censé préserver dans la relation acteurs-chercheurs.

Nous clôturons enfin notre propos sur les effets de bords induits par ce type d’accompagnement au sein des collectifs en resituant la fonction de tiers-veilleur dans un jeu d’équilibre difficile à tenir entre sciences et société.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

participatory research   |   support   |   third-watcher

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-ag123


Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

TEST DE VALIDATION ET CERTIFICATION CerT.I. :

Cet article vous permet de préparer une certification CerT.I.

Le test de validation des connaissances pour obtenir cette certification de Techniques de l’Ingénieur est disponible dans le module CerT.I.

Obtenez CerT.I., la certification
de Techniques de l’Ingénieur !
Acheter le module

Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - PESTRE (D.) -   Des sciences, des techniques et de l’ordre démocratique et participatif.  -  Participations, vol. 1, n° 1, pp. 210-238 (2011).

  • (2) - BLATRIX (C.) -   Des sciences de la participation : paysage participatif et marché des biens savants en France.  -  Quaderni, vol. 3, n° 79, pp. 59-80 (2012). https://www.cairn.info/revue-quaderni-2012-3-page-59.htm

  • (3) - CHARVOLIN (F.) -   Pense-bêtes, astuces et recettes de jardiniers-observateurs de papillons. Retour sur une science citoyenne.  -  Revue d’anthropologie des connaissances, vol. 7, n° 2, pp. 485-500 (2013).

  • (4) - BONNEUIL (C.) -   Les transformations des rapports entre sciences et société en France depuis la Seconde Guerre mondiale : un essai de synthèse.  -  in LE MAREC (J.) et BABOU (I.) (Dir.), Actes du colloque Sciences, médias et société, ENS-LSH, Lyon, pp. 15-40 (2005). https://sciences-medias.ens-lsh.fr/IMG/pdf/actes.pdf

  • (5) - EPSTEIN (S.) -   La Grande révolte des malades. Histoire du sida 2.  -  Les...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire

QUIZ ET TEST DE VALIDATION PRÉSENTS DANS CET ARTICLE

1/ Quiz d'entraînement

Entraînez vous autant que vous le voulez avec les quiz d'entraînement.

2/ Test de validation

Lorsque vous êtes prêt, vous passez le test de validation. Vous avez deux passages possibles dans un laps de temps de 30 jours.

Entre les deux essais, vous pouvez consulter l’article et réutiliser les quiz d'entraînement pour progresser. L’attestation vous est délivrée pour un score minimum de 70 %.


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Éco-conception et innovation responsable

(137 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS