Article

1 - MODÈLE THÉORIQUE DE LA DÉGRADATION DU PVC

2 - STABILISATION THERMIQUE DU PVC

3 - AUTRES TYPES DE STABILISATION DU PVC

4 - FORMULATION DU PVC

5 - GUIDE D'APPLICATIONS

6 - RÉGLEMENTATION

7 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : AM3233 v2

Stabilisation du PVC

Auteur(s) : Anne CHABROL, Stéphane GIROIS

Relu et validé le 16 oct. 2018

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

RÉSUMÉ

Le polychlorure de vinyle, PVC, aujourd'hui l'un des polymères les plus utilisés, est aussi le plus difficile à mettre en œuvre et particulièrement à stabiliser du fait de la nature complexe de son mode de dégradation. Le PVC ne peut être mis en oeuvre et utilisé sans stabilisant. La multitude d'applications possibles exigeant des performances spécifiques amène le PVC à être formulé avec une grande variété de stabilisant. Une revue des mécanismes de stabilisation de chaque famille de stabilisants est présentée. Les dernières innovations en matière de stabilisants organiques sont exposées.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

PVC stabilization

Vinyl polychlorure (PVC), currently one of the most widely used polymers is also the most difficult to implement and particularly stabilize due to the complex nature of its degradation mode. PVC cannot be implemented and used without stabilizers. Due to the large variety of possible applications requiring specific performances, PVC is formulated with a great variety of stabilizers. This article reviews the stabilization mechanisms of each family of stabilizers. The latest innovations in terms of organic stabilizers are also presented.

Auteur(s)

  • Anne CHABROL : Ingénieur de l'École Nationale Supérieur de Chimie de Paris ENSCP - Responsable du développement technique et assistance clientèle des additifs pour Emballage PVC et Polymères Techniques, Service Additifs Fonctionnels, Arkema.

  • Stéphane GIROIS : Ingénieur de l'École nationale supérieure de chimie de Paris ENSCP - Docteur ès-sciences des matériaux de l'École nationale des arts et métiers (ENSAM)

INTRODUCTION

Les polymères halogénés et plus particulièrement le polychlorure de vinyle (PVC) sont des polymères tellement particuliers qu'ils méritent d'être traités séparément des autres polymères. Avec une production annuelle mondiale dépassant les 40 millions de tonnes, le PVC est aujourd'hui un des polymères les plus utilisés et les plus versatiles que l'on retrouve dans tous les aspects de la vie quotidienne. Pourtant, le PVC est aussi le polymère le plus difficile à mettre en œuvre et particulièrement à stabiliser du fait de la nature complexe de son mode de dégradation. La stabilisation de ce polymère unique a été, au cours du temps, plus un art qu'une science et s'inscrit dans un concept de formulation pseudo empirique avec d'autres additifs nécessaires à la mise en œuvre. Compte tenu de la diversité des applications du PVC, les stabilisants utilisés sont nombreux et leur choix dépend autant du mode de transformation envisagé que de l'application finale. Les évolutions des réglementations en particulier européennes ont considérablement contribué à la diversification des stabilisants PVC.

Les mécanismes de dégradation du PVC sont encore à ce jour sujet de controverse et la littérature continue de voir se multiplier les publications. Cet article présente les grandes étapes généralement reconnues par les spécialistes en reprenant les défauts de structures responsables de l'instabilité du PVC, l'aspect autocatalytique de la déshydrochloration et l'aspect radicalaire de la thermooxydation.

Le choix des diverses grandes familles de stabilisants du PVC tient compte non seulement des aspects techniques liés à la mise en œuvre mais aussi des avantages et inconvénients de chaque technologie sur l'application et de la réglementation. Chaque famille de stabilisants a ses mécanismes d'action et il n'est pas possible de différencier la stabilisation du PVC de sa formulation complète. Des costabilisants et autres additifs affectent la stabilisation du PVC à des dosages considérés pour la mise en œuvre et la durée de vie du matériau. L'évolution de la réglementation sur les produits chimiques entraîne la disparition progressive de certaines technologies et menace certaines autres. Devant l'impact économique considérable lié au bannissement de stabilisants considérés maintenant comme toxiques, la recherche de stabilisants ne contenant pas de métaux lourds, ou autrement dit tout organiques, continue d'animer les laboratoires de recherche industriels et universitaires.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

KEYWORDS

polymer additives   |   building construction   |   packaging   |   PVC degradation   |   PVC stabilization

VERSIONS

Il existe d'autres versions de cet article :

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v2-am3233


Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) - VERDU (J.) -   Vieillissement des plastiques  -  . AFNOR Eyrolles 1984.

  • (2) - GÄCHTER (R.), MÜLLER (H.) -   Plastics Additives.  -  3rd edition. Carl Hanser 2001.

  • (3) - ZWEIFEL (H.) -   Plastic Additives Handbook.  -  5th edition. Carl Hanser 1990.

  • (4) -   Encyclopedia of PVC  -  . 2nd edition, Vol. 2, L.I. Nass, C.A. HEIDEBERGER (editor) 1987.

  • (5) - FOLARIN (O.M.), SADIKU (E.R.) -   *  -  International Journal of the Physical Sciences Vol. 6 (18), pp. 4323-4330, 9 September, 2011

  • (6) - WYPYCH (G.) -   PVC Degradation and Stabilitzation  -  . ChemTec Publications, 2008

  • ...

NORMES

  • Plastiques. Détermination de l'indice de fluidité à chaud des matières plastiques en masse (MFR) et en volume (MVR) - ISO 1133 - (2005)

  • Plastiques. Détermination de l'indice de fluidité à chaud des matières plastiques en masse (MFR) et en volume (MVR) - ISO 1133/AC1 - (2006)

  • Préparation d'une feuille de PVC pour test de stabilité thermique - ASTM D 2115 - (2004)

  • Test de dégradation thermique dans un four. Méthode du changement de couleur - ASTM D 2115 - (2004)

  • Test de dégradation thermique dans un four. Méthode du changement de couleur - NF EN ISO 305 - (1999)

  • Test de mesure de couleur (indice de jaune) - ASTM D 1925-70 DIN 6167 - (1980)

  • Détermination de la stabilité résiduelle du PVC par déshydrochloruration – Methode du pH - DIN 53381-1 - (1983)

  • ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 92% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Plastiques et composites

(396 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS