Présentation

Article

1 - ARCHITECTURES DES SGBD

  • 1.1 - Architecture client/serveur
  • 1.2 - Bases de données parallèles
  • 1.3 - Bases de données réparties
  • 1.4 - Entrepôts de données

2 - MODÈLE DE DONNÉES

3 - STOCKAGE DES DONNÉES

4 - MÉTHODES D’ACCÈS

5 - REQUÊTES SQL

  • 5.1 - Réécriture algébrique
  • 5.2 - Optimisation de requêtes basée sur le coût
  • 5.3 - Exécution du plan
  • 5.4 - Optimisation des requêtes non SQL

6 - TRANSACTIONS

7 - CONCLUSION

Article de référence | Réf : H3702 v1

Modèle de données
Optimisation des bases de données

Auteur(s) : Anne DOUCET, Hubert NAACKE

Date de publication : 10 août 2007

Pour explorer cet article
Télécharger l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !

Sommaire

Présentation

Version en anglais En anglais

RÉSUMÉ

Un système de gestion de bases de données (SGBD) s’évalue par ses performances et sa facilité d’usage. L’optimisation dans les SGBD est un aspect crucial des bases de données. Elle se situe à tous les niveaux : lors de la conception de l’application, où le choix de l’architecture du système, du modèle de données, des techniques de stockage et des méthodes d’accès aux données jouent un rôle important tant sur le plan de l’usage que sur celui de l’efficacité, et lors de l’utilisation où le temps de réponse aux requêtes et le nombre de transactions par seconde représentent les critères majeurs de performances.

Lire cet article issu d'une ressource documentaire complète, actualisée et validée par des comités scientifiques.

Lire l’article

ABSTRACT

A database management system (DMS) can be assessed by its performances and its ease-of-use. Optimization in the DMSs is an essential aspect of the databases. It intervenes at each level: when the application is being developed where the choice of the architecture of the system, the data model, the storage techniques and access methods to data play an important part in terms of use and efficiency, and also during use, where the response time to requests and the number of transactions per second are the major performance criteria.

Auteur(s)

  • Anne DOUCET : Professeur, université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-6)Laboratoire d’informatique de Paris-6

  • Hubert NAACKE : Maître de conférences, université Pierre-et-Marie-Curie (Paris-6)Laboratoire d’informatique de Paris-6

INTRODUCTION

Un système de gestion de bases de données (SGBD) s’évalue par ses performances et sa facilité d’usage. L’optimisation dans les SGBD, qui a pour objectif de fournir aux utilisateurs un système optimal en termes de coût et d’usage, est un aspect crucial des bases de données. Elle se situe à tous les niveaux : lors de la conception de l’application, où le choix de l’architecture du système, du modèle de données, des techniques de stockage et des méthodes d’accès aux données jouent un rôle important tant sur le plan de l’usage que sur celui de l’efficacité, et lors de l’utilisation où le temps de réponse aux requêtes et le nombre de transactions par seconde représentent les critères majeurs de performances.

Pour évaluer les performances d’un système, il est nécessaire de définir des métriques. Celles‐ci s’appuient sur différents critères, en fonction du type d’optimisation. Il peut s’agir par exemple du temps de réponse ou de l’expressivité du langage pour les requêtes, de l’espace disque occupé et du temps de parcours des données d’une relation pour le choix d’une technique de stockage, de la disponibilité des ressources ou de l’extensibilité du système lorsqu’il s’agit d’une architecture.

Ce dossier est destiné aux lecteurs ayant une connaissance générale des fonctionnalités des bases de données (modèle relationnel, SQL, transactions et contrôle de concurrence). La lecture préalable des dossiers « Bases de données. Introduction » Bases de données- Introduction, « Bases de données relationnelles » Bases de données relationnelles et « Langages de bases de données : SQL et les évolutions vers l’objet » Langages de bases de données : SQL et les évolutions vers l’objet est recommandée.

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

DOI (Digital Object Identifier)

https://doi.org/10.51257/a-v1-h3702


Cet article fait partie de l’offre

Technologies logicielles Architectures des systèmes

(238 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Présentation
Version en anglais En anglais

2. Modèle de données

Dans une base de données, les données sont décrites à l’aide d’un modèle de données, qui propose une structure pour représenter les données, et un langage permettant de manipuler les données ainsi décrites. L’objectif d’un modèle de données est de permettre de représenter les données du monde réel le plus simplement et le plus fidèlement possible. Les différents modèles de données diffèrent essentiellement par leur adéquation aux besoins des applications.

2.1 Modèle relationnel

Le modèle relationnel est de loin le modèle le plus répandu. Créé au début des années 1970 pour les applications de gestion, il doit son succès à sa simplicité et à l’aspect déclaratif du langage de manipulation associé.

Dans le modèle relationnel, les données sont représentées sous forme de relations (des tables), composées d’attributs (les colonnes) et de nuplets (les lignes). Chaque nuplet décrit une donnée de façon unique. Une relation représente un ensemble de données ayant la même structure.

Les cinq opérateurs (sélection, projection, produit cartésien, union, différence) de l’algèbre relationnelle permettent de relier les données des relations et de les interroger. Ils constituent la base du langage SQL (Structured Query Language) Langages de bases de données : SQL et les évolutions vers l’objet devenu le langage standard des SGBD relationnels (SGBDR) Bases de données relationnelles.

En représentant les données dans des tables, le modèle relationnel a permis de rapprocher la structure informatique des données de celle qui est utilisée dans les applications de gestion. Le passage à l’informatique des applications de gestion en a été grandement facilité. L’utilisation d’un langage de requêtes déclaratif, qui permet d’interroger la base en décrivant...

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 93% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Technologies logicielles Architectures des systèmes

(238 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS

Lecture en cours
Modèle de données
Sommaire
Sommaire

BIBLIOGRAPHIE

  • (1) -   Oracle Real Application Clusters 10g : Technical White Paper.  -  Oracle (2005).

  • (2) - ÖZSU (T.), VALDURIEZ (P.) -   Principles of Distributed Database Systems.  -  Prentice Hall (1999).

  • (3) -   SQL Server 2005 Analysis Services, MDX Multidimensional Expressions.  -  Microsoft (2005).

  • (4) -   Oracle OLAP 10g Data Sheet.  -  Oracle (2004).

  • (5) - GARDARIN (G.) -   Bases de données.  -  Eyrolles (1999).

  • (6) - RAMAKRISHNAN (R.), GEHRKE (J.) -   Database Management Systems.  -  McGraw-Hill (2002).

  • (7) - GARCIA-MOLINA (H.), ULLMAN (J.), WIDOM (J.) -   Database Systems : The...

NORMES

  • Technologies de l’information. Langage de base de données SQL - NF ISO/CEI 9075 - 9-94

1 Logiciels

(liste non exhaustive)

UDB, DB2, IBM http://www.ibm.com/db2

SQL Server 2005, Microsoft http://www.microsoft.com/france/sql/sql2005/

Oracle Database http://www.oracle.com/global/fr/

ASM d’Oracle 10g http://www.oracle.com/technology/products/database/asm/

MySQL, logiciel libre http://dev.mysql.com/

PostgreSQL, logiciel libre http://www.postgresql.org/

HAUT DE PAGE

2 Organismes

Transaction Processing Performance Council (TPC) http://www.tpc.org/

World Wide Web Consortium (W3C) http://www.w3.org/

HAUT DE PAGE

Cet article est réservé aux abonnés.
Il vous reste 95% à découvrir.

Pour explorer cet article
Téléchargez l'extrait gratuit

Vous êtes déjà abonné ?Connectez-vous !


L'expertise technique et scientifique de référence

La plus importante ressource documentaire technique et scientifique en langue française, avec + de 1 200 auteurs et 100 conseillers scientifiques.
+ de 10 000 articles et 1 000 fiches pratiques opérationnelles, + de 800 articles nouveaux ou mis à jours chaque année.
De la conception au prototypage, jusqu'à l'industrialisation, la référence pour sécuriser le développement de vos projets industriels.

Cet article fait partie de l’offre

Technologies logicielles Architectures des systèmes

(238 articles en ce moment)

Cette offre vous donne accès à :

Une base complète d’articles

Actualisée et enrichie d’articles validés par nos comités scientifiques

Des services

Un ensemble d'outils exclusifs en complément des ressources

Un Parcours Pratique

Opérationnel et didactique, pour garantir l'acquisition des compétences transverses

Doc & Quiz

Des articles interactifs avec des quiz, pour une lecture constructive

ABONNEZ-VOUS