Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Batho veut relancer la géothermie

Posté le par Mattieu Combe dans Environnement

La géothermie reste marginale en France. Elle représentait 0,1 % de la production d’électricité d’origine renouvelable en France en 2008 et moins de 3 % de l’énergie utilisée dans les réseaux de chaleur en 2009. Depuis, elle s’est peu développée.

Delphine BATHO, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie aimerait bien relancer le développement de la géothermie. Pour cela, elle a signé le 28 février deux permis de prospection pour des sites de géothermie à haute température (au-delà de 150°C) afin d’identifier des sites favorables.

Le premier permis, accordé à la société Electerre de France SAS et situé dans les départements du Cantal et de la Lozère ,est dit de « Chaudes Aigues-Coren ». Le second permis, délivré à la société Fonroche Géothermie SAS et situé dans les départements des Pyrénées-Atlantiques et des Hautes-Pyrénées, est dit de « Pau-Tarbes ». 18 autres demandes de permis de recherche sont actuellement en cours d’instruction au Ministère.

Un principe simple et écologique

Le principe de la géothermie haute température est de prélever des eaux chauffées à grande profondeur. Dans un communiqué envoyé à l’occasion de la signature de ces deux permis, le Ministère rappelle qu’il s’agit bien uniquement d’utiliser de l’eau  présente « soit directement dans une nappe, soit au travers de réseaux de failles où elles circulent naturellement ». Il ne s’agit en aucun cas de créer de nouvelles fractures via la technique de fracturation hydraulique (bannie pour les gaz de schistes). Une fois refroidies, les eaux prélevées sont réinjectées en profondeur.

Ces eaux peuvent être utilisées à la fois pour la production d’électricité et de chaleur en cogénération, soit uniquement pour l’alimentation en chaleur ou pour la production d’électricité.

Par Matthieu Combe, journaliste scientifique

Pour aller plus loin

Posté le par Mattieu Combe


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !