Logo ETI Quitter la lecture facile
stenna-lines-big

En ce moment

Electrification : un grand ferry suédois transportant 1500 passagers et 500 voitures passe à l’action

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

La société Stena Line va équiper son ferry Stena Jutlandica, qui est capable de transporter 1500 passagers et 500 voitures, d’un système de propulsion électrique. L’autonomie initiale prévue est de 18 kilomètres. Elle sera dans une étape ultérieure étendue à 90 kilomètres, permettant alors de relier la Suède (Göteborg) au Danemark (Frederikshavn).

Plus discrète que dans le monde automobile la révolution des batteries lithium concerne aussi le transport maritime. Et c’est dans ce domaine qu’elle est la plus simple. Bien davantage que dans l’aviation.

Stena Line, l’une des plus importantes compagnies de transport privées du monde, a signé un accord de partenariat avec Callenberg Technology Group, une société suédoise, afin d’électrifier son ferry. Pour atteindre une autonomie de 10 miles (1 mile nautique = 1,852 kilomètres) il faudra équiper le Stena Jutlandica, long de 180 mètres, de batteries totalisant un volume de 20 MWh . Et de 50 MWh pour 50 miles. La Tesla Model S, longue de 4,97 mètres, est équipée d’une batterie de 100 kWh qui autorise environ 613 kilomètres d’autonomie en cycle normalisé.

La traversée entre les ports de Göteborg et de Frederikshavn s’effectue actuellement en 3H30, à une vitesse moyenne de 14 nœuds (environ 25 kilomètres par heure). En cas de succès de la phase de test sur son premier ferry Stena Line a annoncé vouloir électrifier l’ensemble de sa flotte de 38 ferries. Outre le Danemark Stena Line relie la Suède avec l’Irlande, le Royaume-Uni et les Pays-Bas.

La société française Bolloré a choisi l’option des supercondensateurs pour stocker l’électricité des ferries. Elle permet une charge très rapide, même si l’autonomie est plus faible qu’avec les batteries. Le transbordeur breton Ar Van Tredan permet de transporter 113 personnes pendant 7 minutes entre Lorient et Locmiquélic.

«La durabilité est au cœur de nos priorités et nous évaluons constamment de nouvelles façons de réduire notre impact sur l’environnement » a déclaré Niclas Mårtensson, le directeur exécutif de Stena Line. « Comme la taille et le coût des batteries diminuent, y recourir devient une alternative très intéressante comparativement aux carburants traditionnels ; et les émissions atmosphériques peuvent être complètement éliminées ».

France Nature Environnement a régulièrement alerté à propos de la nocivité des transports maritimes actuels. « En Europe, la pollution de l’air du transport maritime est responsable de 60 000 morts par an, soit l’équivalent de la totalité des habitants de Valence, Troyes ou encore de la ville de Chambéry » estime cette fédération d’ONG et associations environnementales.

Jean-Gabriel Marie

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !