Logo ETI Quitter la lecture facile
gafa-big

Décryptage

Les GAFAM : rois d’internet et… des énergies renouvelables

Posté le par Pierre Thouverez dans Énergie

Pour alimenter leurs datacenters, les géants du web investissent dans les énergies renouvelables. L’occasion d’améliorer son image de marque et de réduire ses coûts.

Les énergies renouvelables ont le vent en poupe. Selon les chiffres du Business Renewable Center, publié mi-avril, les contrats d’énergie renouvelable pourraient dépasser les 2,78 gigawatts d’électricité cette année.

Parmi ces acteurs ayant signé des contrats, il y a les géants de l’IT ! Selon une étude menée par Bloomberg New Energy Finance, les GAFAM (Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft) ont été les principaux acheteurs et utilisateurs mondiaux d’énergies renouvelables l’an passé.

infographie bloomberg

Par exemple, Google (à travers sa filiale Google Energy créée il y a plusieurs années) a acheté suffisamment d’électricité issue de ce type d’énergies pour compenser l’énergie consommée par ses bureaux et ses datacenters.

De son côté, Apple a indiqué en mars que l’intégralité de ses installations fonctionnaient désormais grâce à de l’électricité issue d’énergies renouvelables.  La marque californienne a notamment deux centres de données 100 % renouvelables en Irlande et au Danemark. Mais cela ne signifie pas pour autant qu’elle a accès à de l’électricité renouvelable produite localement : ils s’approvisionnent dans un autre pays à l’intérieur des mêmes « frontières naturelles du marché  » que le pays d’exploitation.

Deux gros contrats pour Microsoft

Il y a deux ans, l’éditeur de Windows avait annoncé que non seulement ses datacenters étaient 100 % neutres en carbone, mais qu’il souhaitait augmenter la quantité d’électricité renouvelable alimentant ses datacenters. Son objectif est de franchir le cap des 50 % d’ici la fin de cette année. Résultat, au cours des deux derniers mois, Microsoft a signé deux importants contrats. Le premier, pour 100 % de la production de 60 MW du plus grand projet solaire de Singapour. Le second pour 500 MW auprès d’un réseau solaire géant en Virginie. C’est le plus gros achat de ce type d’énergie jamais effectué par une entreprise aux États-Unis.

Au total, Microsoft dispose actuellement de 1,2 GW d’électricité renouvelable garantie par des contrats d’achat d’électricité à long terme, ainsi que d’un panneau solaire de 480 kilowatts sur le toit de son campus dans la Silicon Valley.

Datacenters gloutons

Pourquoi cette frénésie de contrats ? Pour ces géants, c’est un argumentaire marketing supplémentaire visant à redorer leur blason. Car la consommation d’électricité des datacenters ne cesse d’augmenter. Elle atteignait 2 % de la consommation mondiale en 2012. Elle pourrait grimper à 13 % en 2030. Leur décision est également motivée par la baisse des coûts des énergies renouvelables. Ils veulent aussi se prémunir contre la hausse des prix de l’électricité.

Mais pas seulement. Les actions des GAFAM incitent aussi des investisseurs à s’intéresser de plus en plus à ce secteur. L’éditeur d’Office s’est aussi associé à Facebook et à un fonds d’investissement pour créer le Microgrid Investment Accelerator (MIA). Cette structure est destinée à mobiliser 50 millions de dollars d’ici 2020 pour la recherche et le développement de nouvelles technologies dans le secteur des microgrids (micro-réseaux d’approvisionnement en énergie renouvelable).

Histoire d’être prises au sérieux, les GAFAM sont d’ailleurs membres de RE100. Créé par le Climate Group en partenariat avec CDP (anciennement Carbon Disclosure Project), ce consortium regroupe des grands comptes qui s’engagent à s’alimenter exclusivement à partir d’énergies renouvelables. De quoi séduire d’autres géants dont les besoins en énergie sont moindres comme Walmart, IKEA ou encore Adobe.

Philippe Richard

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez

Les derniers commentaires


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !