Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Lancement d’un projet sur la sécurité des robots assistants

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Le Japon ajoute une nouvelle dimension à son programme de développement de robots assistants. A côté des projets technologiques purs figure désormais un volet sécurité avec pour objectif d'établir des normes.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60285.htm La NEDO (Organisation pour le Développement des Energies Nouvelles et des Technologies Industrielles) a débuté le 3 août un « Projet de mise en oeuvre des robots assistants ». Ce projet se décline en cinq volets.  L’objectif du premier est d’effectuer de la R&D sur les méthodes de vérification de la sécurité de ce type de robots, d’établir des normes de sécurité et, à terme, de proposer ces normes au reste du monde, le but final étant de lancer les robots japonais sur le marché international.  Les quatres autres volets concernent le développement en parallèle de quatre types de robots : 
  • des robot favorisant l’autonomie des personnes âgées et des handicapés (Panasonic) ;
  • des robots capables de se déplacer seuls dans les espaces publics : applications à la vie quotidienne (Fuji Heavy Industry) et à la surveillance (Alsok, Hokuyo, Mitsubishi Electric Tokki System Corporation) ;
  • un vêtement robot « HAL », prodigant une assistance musculaire (CYBERDYNE, Université de Tsukuba) ;
  • un véhicule robot à l’aide duquel un utilisateur handicapé peut se déplacer (Toyota Motor, National Center for Geriatrics and gerontology, Four Link Systems).
 Les résultats intermédiaires des processus de développement de robots viendront nourrir l’avancement du projet sur les normes de sécurité, et inversement.Le projet doit durer cinq ans, de 2009 à 2013, sous la direction de M. Hirohisa Hirukawa, directeur du « Intelligent Systems Research Institute » de l’AIST (National Institute of Adanced Industrial Science and Technology), en collaboration avec le Centre de recherche sur la sécurité des robots, qui sera mis en place au sein de l’AIST dans le cadre du budget supplémentaire de 2009 [1]. Le budget pour la première année (2009) est de 1,6 milliard de yen (près de 12 millions d’euros). Pour ens avoir plus : [1] « Un centre de recherche sur la sécurité des robots assistants » – BE Japon numéro 501 (18/05/2009) – UEHARA Kumiko – Ambassade de France au Japon / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/59111.htmSource : Nikkan Kogyo – 04/08/2009 ; Site web NEDO – 03/08/2009 ; Site web AIST – 03/08/2009Rédacteur : Kumiko UEHARA – interprete(point)sst(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org ; Jean-Baptiste Bourdin adjoint(point)sdv(arobase)ambafrance(tiret)jp(point)org 511-STIC-2487Origine : BE Japon numéro 511 (28/08/2009) – Ambassade de France au Japon / ADIT – http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/60285.htm

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !