Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Les giga promesses du marché des nano

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Le marché des nanotechnologies représentera entre 750 et 3.000 milliards de dollars en 2015. Le secteur est pour l'instant largement dominé par les Etats-Unis et dans une moindre mesure l'Europe. D'un point de vue sectoriel, les produits chimiques et les semi-conducteurs vont perdre de l'importance au profit de l'électronique et de la médecine.

L’échelle nano se situe au milliardième de l’unité de base, mais le marché des nano se compte lui en milliards. Entre 750 et 3.000 milliards de dollars en 2015. Le marché de l’infiniment petit a de quoi donner le vertige. Bien sûr les chiffres varient fortement d’une source à l’autre, mais tous les analystes sont d’accord sur un point : nous allons assister à un boom des nanotechnologies. D’après une étude des Entreprises du médicament (Leem), qui s’appuie sur des données du cabinet Cientifica, de la Commission européenne et du Nanoforum, le marché des nanotechnologies va connaître une accélération de la croissance à partir de 2010. Selon l’hypothèse basse, alors qu’il représente 3 milliards de dollars en 2008, il pèsera 750 milliards de dollars d’ici à 2015. Les plus optimistes avancent le chiffre de 3.000 milliards de dollars. Ces chiffres varient notamment à cause de la prise en compte ou non du coût total du produit qui intègre des nanoparticules. En 2008, les Etats-Unis représentaient les deux tiers du marché et l’Europe un cinquième. Rappelons que le Fonds fédéral américain pour les nanotechnologies aura investi 1,5 milliards de dollars en 2009. Quant à l’Union européenne, elle y consacre 3,5 milliards d’euros (5 milliards d’euros) dans le cadre du 7e PCRD (programme cadre de recherche et développement). Ce chiffre n’inclut donc pas les programmes nationaux comme Nano-Innov (70 millions d’euros) ou Nano 2012 (2,5 milliards d’euros sur cinq ans) en France. D’un point de vue sectoriel, le marché des nanotechnologies reste pour l’instant largement dominé par les produits chimiques, qui représentent plus de la moitié du marché en 2007. Ils sont suivis des semi-conducteurs (35%). Cependant, dans les années à venir, les produits chimiques vont perdre de leur importance en proportion, avec 9% de parts de marché en 2015. Les semi-conducteurs devraient perdre 4 points. Cette évolution se fera au profit de l’électronique (28%), de la médecine (17%), de l’aéronautique et de la défense (6%), et enfin de l’automobile (4%). L’enquête des Entreprises du médicament (Leem)Nanotechnologies appliquées à la médecine – Etat des lieux et recommandations pour l’attractivité de la France

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !