Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Une opale polymère

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

Des chercheurs ont fabriqué un plastique dont la couleur change s’il est étiré.

Prenez une imprimante. Choisissez-en une avec l’option : modulation du voltage. Utilisez une encre à base de cristaux photoniques d’environ 200nm de diamètre. C’est bon, vous pouvez fabriquer un polymère capable de prendre n’importe quelle couleur. C’est en tout cas la technique utilisée par des scientifiques de l’université de Cambridge.

Aidés de leurs collègues allemands, ils ont réussi à aligner des particules en suspension dans un liquide grâce à un champ électrique, puis à polymériser ce liquide de façon à piéger les particules dans la géométrie voulue. Varier le champ faisant varier l’espacement entre les lignes, et donc la couleur visible du polymère.

Avec ce procédé, le polymère créé change de couleur suivant l’éclairage. Autrement dit, étirer le plastique change la façon dont la lumière est réfléchie, et donc sa couleur. Un comportement mimant celui des opales, ces pierres précieuses à la brillance multicolore. Ces dernières  présentent de multiples teintes du fait de la présence de sphères de silice dans la pierre. En laboratoire, l’équipe de Cambridge a utilisé des sphères avec un cœur de polystyrène recouvert d’une coque souple. D’où le surnom d’opale polymère.

Les chercheurs du NanoPhotonic center mettent en avant la simplicité de mise en œuvre et le faible coût de cette technique qui permet d’obtenir en une seule impression toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. De quoi supplanter l’utilisation d’encre et de pigments. Ce matériau pourrait servir  de témoin, changeant de couleur en signe d’alerte. Il est aussi possible de dessiner des motifs particuliers, qui s’illumineraient différemment de leur support.

Découvrez l’opale polymère :

*

Par Audrey Loubens

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !