Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Une ville européenne réussit l’autosuffisance énergétique

Posté le par La rédaction dans Matériaux, Biotech & chimie

L’indépendance énergétique de la petite ville de Gussing, en Autriche, laisse rêveur.

Alors que toutes les nations cherchent activement à réduire leur consommation d’énergie, que les scientifiques de tous les continents planchent sur les énergies alternatives pour surmonter la disparition du pétrole, et que chaque particulier s’attache à faire baisser son budget énergie, il y en a qui ont déjà trouvé la solution !

En effet, il existe en Autriche un village, Gussing, qui a su se déjouer  de la dépendance énergétique.

Son arme ? Une immense forêt de 133 000 hectares dont des milliers d’arbres sont prélevés chaque année et amenés à l’abattoir pour être réduits en copeaux. Les arbres étant replantés d’année en année pour pérenniser le système. Ceux-ci alimentent les centrales à bois construites exprès pour cela par la municipalité. Plus précisément,  pour les besoins en chaleur et électricité, la ville dispose d’une centrale de production de biogaz à partir de maïs, de trèfle et d’herbe, et d’une centrale de gazéification du bois. Une troisième centrale de biodiesel permet la production de biocarburant à partir d’huile de colza.

L’arsenal de Gussing ne se limite pas aux trois centrales puisque la ville a investi dans des installations solaires thermiques et photovoltaïques.  Cette chaine de production est tellement efficace qu’elle suffit à couvrir les besoins de la ville et plus encore : la moitié de l’énergie produite est exportée !

C’est en 1992 que Peter Vadasz, le maire de Gussing, a l’idée géniale d’exploiter la ressource naturelle de sa ville et de valoriser la biomasse comme matière première de centrales à bois. « Beaucoup nous disaient que cela ne fonctionnerait pas. Mais nous avons répondu : nous allons quand même essayer. » rappelle avec détermination Peter Vadasz. Et bien lui en a pris puisqu’aujourd’hui sa ville est la première au monde à être totalement indépendante sur le plan énergétique. Une prouesse dont nos dirigeants et décideurs pourraient s’inspirer. Car les bienfaits ne sont pas qu’écologiques. Le volet économique est lui aussi très satisfaisant, du fait des économies liées à l’absence d’importation d’énergie bien sûr mais aussi grâce aux emplois créés, plus d’un millier pour Gussing. De plus, ces entreprises sont tout autant des sources de revenus, qui ont permis au maire de refaire à neuf tout le centre-ville.

Un modèle d’autosuffisance dont l’efficacité dépasse les attentes les plus exigeantes, en dépit d’une mise en œuvre simplissime : planter des arbres et monter des centrales à bois. 

Par Audrey Loubens, journaliste scientifique

 

Découvrez les formations Techniques de l’Ingénieur :

 

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !