Logo ETI Quitter la lecture facile

Bleep : une messagerie en mode privé

Posté le par La rédaction dans Informatique et Numérique

Si dans le cadre de votre travail, vous avez besoin de passer une conversation confidentielle sur Internet (loin de tout espionnage industriel), oubliez Skype. Il existe des messageries bien plus sûres, dont l’objectif est de garantir la confidentialité des communications.

En juillet, les développeurs de BitTorrent, le célèbre logiciel d’échange de fichiers peer-too-peer (P2P) ont dévoilé une messagerie décentralisée et sécurisée.

Ce logiciel, Bleep, se veut sécurisé grâce à son architecture, qui repose sur le P2P : pas de centralisation, les données partent de l’ordinateur de l’utilisateur jusqu’à celui de son correspondant, sans passer par un serveur tiers – contrairement aux messageries classiques, qui stockent, même temporairement, les données dans leurs machines.

Les communications via Bleep sont intégralement chiffrées. Les clés de chiffrement ne passent pas non plus par un serveur, mais transitent directement d’un utilisateur à un autre. Bleep peut s’utiliser de façon anonyme, sans avoir besoin d’utiliser un nom d’utilisateur.

Pour l’instant, Bleep est disponible sur invitation, en version “Alpha” – sous Windows 7 et 8 (mais le logiciel s’étendra vite à d’autres systèmes d’exploitation). L’application ne propose que des conversations audio ou texte, mais la vidéo devrait rapidement arriver, dans la version suivante.

Echanges confidentiels

Sachez que Bleep n’est pas la seule application de messagerie sécurisée et décentralisée existante. Si vous souhaitez envoyer des courriels confidentiels, Bitmessage est un protocole P2P qui permet d’échanger très simplement des emails chiffrés. De son côté, Freemail, un autre logiciel de messagerie libre, passe par le serveur Freenet, un réseau anonyme et distribué, ce qui garantit l’anonymat de son utilisateur. Les emails sont aussi chiffrés.

Concernant la messagerie instantanée, TorChat est un autre client P2P de messagerie instantanée qui utilise le réseau TOR pour transmettre ses messages. Totalement décentralisé, il garantira à vos échanges une totale confidentialité.

Par Fabien Soyez

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !