Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Californie : Les barrages manquent d’eau

Posté le par Xavier Lula dans Environnement

La Californie subit depuis plusieurs années des sécheresses à répétition qui ont réduit drastiquement la production hydroélectrique. L’état américain a dû compenser par des centrales thermiques plus coûteuses et plus polluantes qui participent à alimenter le cercle vicieux du changement climatique.

C’est un exercice difficile auquel s’est livré le Pacific Institute : déterminer le coût pour le système électrique des sécheresses qui se sont abattues sur la Californie entre octobre 2011 et septembre 2015 (années les plus chaudes depuis 120 ans d’après les relevés). Selon les auteurs du rapport, la baisse de la production hydroélectrique aurait représenté un surcoût pour le système électrique de l’ordre de 2 milliards de dollars. L’utilisation de combustibles fossiles pour compenser le manque d’eau aurait conduit à émettre 10% de gaz à effet de serre supplémentaires. « Dans les faits, ces sécheresses ont affecté les contribuables puisque leur électricité est moins propre et plus coûteuse durant ces périodes », explique Peter Gleick du Pacific Institute.

Alors que l’hydroélectricité pesait 18% du mix électrique de l’état, sa part a chuté à 10,5% durant la période étudiée pour atteindre un tout petit 7% la dernière année. Des résultats qui posent la question de la capacité réelle de production hydroélectrique dans un avenir où les épisodes climatiques extrêmes devraient se multiplier.

Par Romain Chicheportiche

Pour aller plus loin

Dans les ressources documentaires

Posté le par Xavier Lula


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !