Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Un mois dans l’espace #4

Posté le par Pierre Thouverez dans Espace

Que s'est-il passé au dessus de nos têtes depuis un mois ? Alors que la France est actuellement confinée, des étudiants en profitent pour observer les effets du confinement ; les amateurs ont pu observer de leur balcon la pluie d'étoiles filantes des Lyrides ; l'ESA et la NASA apportent leur aide en proposant l'usage de leurs satellites pour lutter contre l'épidémie mondiale de COVID 19 ; Hubble fête ses 30 ans, alors que SpaceX annonce la date de son premier vol habité.

La nuit du 21 au 22 avril a permis à la France confinée d’observer une pluie d’étoiles filantes

En France et ailleurs dans le monde, la pluie d’étoiles filantes annuelle des Lyrides a débuté dans la nuit du 21 au 22 avril. Provoquée par le passage de la comète Thatcher, elle a atteint son pic d’activité vers une heure du matin, comme le montre la vidéo ci-dessous. Les amateurs ont alors pu observer une vingtaine d’étoiles filantes par heure. Passé ce pic, des étoiles filantes ont pu être observées jusqu’au 25 avril.

Une animation, proposée par l’International Meteor Organization, permet de visualiser le phénomène spatial à l’oeuvre.

Des étudiants de l’ISAE-SUPAERO ont transformé leur confinement en expérience scientifique

Des étudiant de l’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (Isae-Supaero), basé à Toulouse, participent depuis le 17 mars dernier – jour de l’annonce du confinement par le président de la République – à une expérience originale. La plupart sont étrangers, et ont été pris de court par les annonces.

Faisant contre mauvais fortune bon coeur, ces étudiants, qui travaillaient jusque là sur les problématiques de confinement des astronautes, ont donc l’occasion de faire des travaux appliqués.

Motivation, sommeil, nombre de pas effectués en une journée, nombre de relations sociales, capacités cognitives… de nombreux paramètres sont suivis notamment via des exercices et des tests que les 80 participants effectuent quotidiennement, dans le respect le plus strict des règles de confinement en vigueur.

Pour en savoir plus sur l’expérience de confinement de l’ISAE-SUPAERO TELEOP sélectionnée pour SIRIUS-9, c’est ICI.

La NASA et l’ESA apportent leur aide pour lutter contre la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19

Les agences spatiales européennes et américaines ont, depuis le début de la pandémie mondiale actuelle, proposé l’accès gratuit à leurs satellites pour lutter de manière innovante contre l’épidémie de coronavirus. Ainsi, les deux agences ont, chacune de leur côté, lancé des appels à projets pour évaluer l’usage le plus pertinent qui peut être fait de leurs satellites de télécommunications.

L’ESA a, dans le cadre du projet « Espace en réponse à l’épidémie de COVID-19 », en coopération avec le gouvernement italien, lancé un appel d’offre qui aboutira, dans les prochains jours, à sélectionner un certain nombre de projets. En plus de l’utilisation gratuite des satellites de l’ESA, ils seront également financés par l’agence spatiale européenne, à hauteur de 2,5 millions d’euros.

En plus de cela, l’ESA a ouvert de nombreux topics sur la crise du Covid, que vous pouvez retrouver ICI.

Hubble vient de fêter ses 30 ans

Le 24 avril dernier, le célèbre télescope orbital a fêté ses 30 années d’existence. Pour célébrer cet anniversaire, la NASA a dévoilé une photo (ci-dessous) prise récemment par l’engin spatial, lancé en 1990. Il s’agit deux nébuleuses, NGC 2014 et NGC 2020, situées dans le grand nuage de Magellan.

©NASA

A cette occasion, la NASA propose une phototèque dédiée où l’on peut accéder aux plus belles images prises par le télescope au cours de sa longue et légendaire carrière.

Premier vol habité pour SpaceX le 27 mai

La date du premier vol habité de la capsule spatiale de SpaceX est désormais connue : ce sera le 27 mai prochain.

Baptisée Crew Dragon, la capsule – dont vous pouvez découvrir l’intérieur dans la vidéo ci-dessous – transportera des astronautes américains vers l’ISS, à bord d’une fusée Falcon 9, également fabriquée par SpaceX.

Ce premier vol habité, plusieurs fois reporté, est très attendu par la NASA, en concurrence avec Boeing sur ce créneau qui pourrait se révéler très lucratif pour l’entreprise américaine.

Par Pierre Thouverez

 

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !