Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Un mois dans l’espace #7

Posté le par Pierre Thouverez dans Espace

Que s'est-il passé depuis un mois au dessus de nos têtes ? La comète Neowise passionne les foules, Thomas Pesquet pourra bientôt retwitter des photos de l'ISS, et les Etats-Unis et la Chine sont plus que jamais en concurrence pour la conquête de Mars...

Neowise, le tube de l’été

La comète Neowise, visible depuis l’hémisphère nord depuis quelques semaines, le sera pendant encore une bonne partie de l’été 2020. 

Il faut en profiter, car Neowise s’éloigne petit à petit de la Terre, en se dirigeant vers le nuage d’Oort. Elle repassera près du système solaire dans à peu près 6800 ans. Nul besoin de matériel sophistiqué pour observer le phénomène, une paire de jumelles suffit.
On peut aussi distinguer Neowise à l’oeil nu, aux abords de la grande casserole. Elle se dirige vers la chevelure de Bérénice et sa luminosité, qui reste forte, devrait permettre aux amateurs de l’observer aisément, notamment dans les jours qui viennent.

La Nasa a mis en place une page web pour aider les astronomes amateurs à deviner facilement cet astre dans notre ciel estival .

Thomas Pesquet de retour dans l’espace

L’astronaute Thomas Pesquet, dernier français dans l’espace, qui s’est rendu célèbre auprès des français – et de tous les amateurs d’exploration spatiale – en partageant son aventure spatiale à bord de l’ISS sur les réseaux sociaux, va retourner dans l’espace.

Il sera également le premier européen à quitter la Terre à bord du vaisseau Crew Dragon de Space X, qui le mènera jusqu’à la station spatiale internationale, le tout au printemps prochain.

La mission, Alpha, permettra au français de poursuivre une partie du travail commencé lors de sa première mission il y a trois ans, et de faire profiter à tous ceux qui restent sur Terre, via les réseaux sociaux, des vues magnifiques que l’ISS offre, notamment de la Terre.

Un nouveau robot en route pour Mars

Perseverance. C’est le nom du robot envoyé en direction de Mars le 30 juillet 2020 par la Nasa. Mais il ne sera pas seul, puisque un mini-hélicoptère, Ingenuity, l’accompagnera sur la planète rouge. Ces deux engins développés par la Nasa sont deux bijoux de technologies.Mis en orbite à l’aide d’un lanceur Atlas 5, le robot Perseverance se posera sur Mars le 18 février 2021, si la mission se déroule selon les prévisions. Plus précisément, Perseverance et Ingenuity devraient toucher le sol martien au niveau du cratère de Jezero, qui a abrité jadis un lac permanent.

Le but ? Déceler d’éventuelles traces de vie primitive, mais aussi collecter des échantillons ayant vocation à revenir sur Terre : il s’agira alors d’une autre mission, « Mars Sample Return« , qui sera mise en route à l’horizon 2030.

Vous pouvez revivre le lancement dans les conditions du direct (et en français) ci-dessous :

Découvrez également en vidéo les tests menés en laboratoire sur le robot Perseverance avant son lancement :

La Chine aussi s’intéresse à la planète rouge

Le jeudi 23 juillet, la Chine a lancé en direction de Mars une sonde qui devrait envoyer les premières données qu’elle récoltera en 2021.

Cet envoi, réalisé via la fusée Longue-Marche 5, la plus puissante dans l’arsenal spatial chinois, a précédé d’une semaine l’envoi de Perseverance, un robot américain qui foulera le sol martien en février 2021 et que nous avons évoqué plus haut. Le contexte diplomatique tendu entre les Etats-Unis et la Chine se matérialise donc aujourd’hui dans l’espace. Selon les autorité chinoises, la mission débutée le 23 juillet devrait permettre au pays de combler son retard en ce qui concerne la connaissance de la planète rouge, en plaçant une sonde en orbite et en posant un atterrisseur sur le sol martien. De leur côté, les Etats-Unis, à travers le développement du robot Perseverance qui cherchera des traces de vie primitive sur Mars, estiment garder une longueur d’avance sur le grand rival chinois.

Pour revivre le décollage de la Longue-Marche 5 et en savoir plus sur les ambitions martiennes de la Chine :

Par Pierre Thouverez

Pour aller plus loin

Posté le par Pierre Thouverez


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !