Logo ETI Quitter la lecture facile

En ce moment

Des éoliennes offshore à axe vertical

Posté le par La rédaction dans Environnement

L'Université de Stavanger (UiS) collabore actuellement avec le centre de recherche NORCOWE (Norwegian Centre for Offshore Wind Energy), à Bergen, pour le développement de turbines éoliennes offshore à axe vertical.

NORCOWE est un des centres de recherche sur l’énergie respectueuse de l’environnement (FME) [1] mis en place par le Conseil Norvégien de la Recherche (RCN) [2].

Le projet est divisé en deux parties. La première partie, « technologie éolienne offshore et concepts innovants », couvre la période 2011-2012. La deuxième, « éolienne à axe vertical offshore flottante », sera conduite en 2012-2013.

Comme son nom l’indique, le produit final sera une éolienne flottante à axe vertical. L’axe devrait s’élever à 132 mètres au dessus du niveau de la mer et réaliser un tour complet en 28 secondes. « Nous envisageons dans l’avenir la conception d’un produit du même gabarit que le projet Hywind. Nous pensons pouvoir développer une solution moins chère à puissance équivalente. », dit Arnfinn Nergaard [3], professeur à l’UiS.

Hywind [4] est un prototype d’éolienne flottante (à axe horizontal) de 2,3 MW, développé par le groupe Statoil et en test depuis 2009 en Mer du Nord.

Prekubator [5], le bureau de transfert de technologie (TTO) de l’Université de Stavanger, est en charge des tests et de la commercialisation du projet. « Le premier modèle devrait être prêt pour les essais en 2013. Nous avons ciblé dans un premier temps les clients potentiellement intéressés par une turbine individuelle, tels que les plateformes pétrolières et les installations d’aquaculture. A plus long terme, nous envisageons la construction de parcs éoliens, mais cela a peu de chance d’aboutir avant dix ou quinze ans. », dit Simen Malmin [6], chef de projet pour l’innovation et le développement des affaires à Prekubator.

Le financement total du projet atteint aujourd’hui 5,35 millions de couronnes norvégiennes (environ 700.000 euros), fonds attribués par le Conseil Norvégien de la Recherche.


– [1] FME : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/s2J8l
– [2] RCN : http://www.forskningsradet.no/english
– [3] Arnfinn Nergaard : arnfinn.nergaard@uis.no
– [4] Hywind : http://redirectix.bulletins-electroniques.com/9NkZ9
– [5] Prekubator : http://prekubatortto.no/english
– [6] Simen Malmin : malmin@prekubator.no

(Source : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/70315.htm)

Pour aller plus loin

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !