Logo ETI Quitter la lecture facile

Décryptage

Ecotech 2012 : vers la croissance verte ?

Posté le par La rédaction dans Environnement

C’est à l’occasion de la troisième réunion du comité d’orientation stratégique des éco-industries (COSEI) que Christian Estrosi, Ministre chargé de l’industrie, et Chantal Jouanno, Secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, ont fait un premier bilan du plan Ecotech, lancé en décembre 2008. Le constat est plutôt positif. Explications.

Il y a presque un an jour pour jour, Luc Chatel et Nathalie Kosciusko-Morizet lançaient le plan Ecotech 2012, notamment à travers la mise en place d’un comité d’orientation stratégique des éco-industries (COSEI). C’est à l’occasion de la troisième réunion du COSEI que Christian Estorzi et Chantal Jouanno, respectivement Ministre chargé de l’industrie et Secrétaire d’Etat chargée de l’écologie, ont fait le point sur Ecotech et ses avancées.Dans le détail, Ecotech est un programme de recherche technologique triennal, ciblé sur les éco-innovations, avec un double objectif : favoriser le travail sur des modes de production industrielle durable, mais aussi fournir un support aux innovations dans le secteur des éco-technologies. Ainsi, à l’occasion de la réunion du COSEI, le point a été fait sur les actions engagées à travers Ecotech 2012. Il ressort qu’à mi-parcours, la majorité des actions décidées ont été engagées. Plus précisément, les ministres ont annoncé la mise en œuvre des mesures suivantes :

  • La sélection effective de 50 projets de recherche et développement portant sur les technologies de prévention, de mesure et de lutte contre les pollutions locales, dans le cadre de l’appel à projets éco-industries.
  • L’ouverture d’une fenêtre de labellisation pour un ou des pôles de compétitivité « Ecotech » qui s’accompagnera de la mise en place et de l’animation d’un réseau de pôles sur le thème du bâtiment durable.
  • L’engagement de 60 millions d’euros par France Investissement dans des fonds d’investissements et entreprises positionnés sur le secteur de l’environnement au premier semestre 2009.
  • La réalisation au premier semestre 2009 de deux programmes de contrôles des normes environnementales par la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes sur les émissions de CO2 des véhicules et les émissions de composés organiques volatils dans les revêtements de sol.
  • La consolidation par le service de l’observation et des statistiques du Ministère d’un référentiel statistique des éco-activités aux niveaux national et européen, en lien avec Eurostat, et du chiffrage du secteur.
  • L’ouverture de l’appel à candidatures pour le prix de la croissance verte numérique ouvert jusqu’à fin septembre 2009 pour une remise des prix en décembre, en lien avec Nathalie Kosciusko-Morizet.
En ce qui concerne la sélection des 50 projets de recherche, plusieurs organismes s’occupent d’instruire et de financer ces opérations, qui doivent à terme lancer la France vers la fameuse « croissance verte ». Ainsi, 13 projets sont financés par le Ministère de l’Industrie. 13 autres sont instruits par Oseo et 9 par l’Ademe, selon leurs propres procédures (pour un montant total de 27,2 millions d’euros). Les 15 autres projets ont été lancés à travers le programme Ecotech de l’ANR (Agence Nationale de la Recherche), en lien avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche.Comme le souligne Chantal Jouanno, « avec le plan Ecotech, le gouvernement a fait le choix d’accompagner les entreprises innovantes, pour conforter la place de la France parmi les pays leader au plan mondial dans le domaine des éco-activités. Il s’agit de tirer pleinement profit de notre potentiel de croissance verte ». Enfin, les ministres ont annoncé la création d’un groupe de travail chargés d’une concertation sur l’organisation du secteur, pour qu’il soit capable de porter les demandes des entreprises auprès des pouvoirs publics et de gagner en visibilité. Ce groupe de travail sera piloté par els présidents des groupes de travail du COSEI et remettra ses conclusions pour la fin de l’année 2009.

Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !