Logo ETI Quitter la lecture facile
Les-energies-renouvelables-sont-elles-competitives_reference

En ce moment

Le Portugal atteint 70% d’électricité d’origine renouvelable

Posté le par La rédaction dans Environnement

Durant le premier trimestre 2013, 70% de l’électricité consommée au Portugal a été d’origine renouvelable selon Redes Energéticas Nacionais (REN), le Réseau de Transport de l’Electricité portugais. 

Les conditions météorologiques des trois premiers mois de l’année 2013 ont été particulièrement favorables à la production hydroélectrique dont la part est grimpée à 37%, et à la production éolienne, qui a atteint le niveau remarquable de 27%. 

Les autres énergies renouvelables dont le solaire photovoltaïque et la biomasse ont contribué au total à hauteur de 6%. Les 30% restants ont été délivrés par les centrales thermiques fossiles à gaz et au charbon. Comparativement au premier trimestre de l’année 2012, la production des centrales au charbon a été réduite d’un tiers, et celle des centrales à gaz de moitié. 

Durant cette période la consommation électrique a diminué de 2,3% et le Portugal a été un exportateur net d’un volume équivalent à 6% de la consommation nationale.

Le Portugal rejoint ainsi le club mondial de la cinquantaine de pays dont plus de 60% de la production électrique est d’origine vraiment renouvelable. Tout comme le couple Danemark-Norvège, le pays du Fado démontre que le mariage de l’eau et du vent est une approche très pertinente pour parvenir à de très hauts niveaux de renouvelables, l’hydro modulable étant un partenaire zéro carbone idéal pour faire face à la nature fluctuante de la production éolienne. 

Le Portugal a également des projets ambitieux en matière d’électro-mobilité. Plus la part d’électricité verte est importante dans le mix électrique, meilleur est le bilan carbone des véhicules électriques.

Passer en quelques années à un mix électrique à haute teneur en renouvelables tout en réduisant les émissions de CO2 est possible. En France, selon RTE, la part des énergies renouvelables dans le mix électrique était de 16,4% en 2012. 11,8% pour l’hydroélectricité, 3,1% pour l’éolien, 0.8% pour le solaire photovoltaïque et 0.7% pour les autres énergies renouvelables. Le Président de la République François Hollande s’est engagé à réduire la part du nucléaire dans le mix électrique français de 75% aujourd’hui à 50% en 2025. 

Par Olivier Daniélo

A lire aussi :

 

Découvrez notre offre de formation Energie :


Posté le par La rédaction


Réagissez à cet article

Commentaire sans connexion

Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.

Captcha

Connectez-vous

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.

INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !